in

ChatGPT utilisé pour contourner les paywalls ? OpenAI réagit

Contourner les paywalls avec ChatGPT

Suite à une faille sur les paywalls, OpenAI décide de suspendre temporairement la fonction navigation sur ChatGPT.

Récemment, OpenAI a découvert un bogue au niveau de la fonction navigation de ChatGPT. Il s’agit en effet d’une faille qui aurait pu permettre à certains utilisateurs d’accéder au contenu payant et de contourner les paywalls.

Un accès gratuit au contenus protégés par les paywalls grâce à ChatGPT

À titre d’information, ChatGPT dispose de la fonction navigation, permettant de naviguer sur internet et de faire des recherches d’informations. Mais comme il s’agit d’une option uniquement disponible sur un abonnement payant, les personnes utilisant la version gratuite de ChatGPT ne peuvent pas accéder à cette fonctionnalité. Cependant, certains utilisateurs, à cause d’un bogue, ont pu avoir accès à cette fonction et accédé à des contenus payants.

Le 4 juillet dernier, OpenAI, responsable du développement de ChatGPT, a fait une annonce sur Twitter disant que la fonctionnalité de navigation a été désactivée. De son côté, celui qui a découvert le bogue a diffusé une capture d’écran selon l’article publié sur Reddit. Le post en question a vite gagné en popularité, faisant ainsi l’objet de plus de 280 commentaires et de plus de 6 000 votes positifs.

Des spéculations sur la manière dont ChatGPT collecte et gère les données des utilisateurs

D’un côté, la publication de Reddit a entraîné des spéculations sur comment ChatGPT contourne les paywalls. D’un autre côté, l’IA générative d’OpenAI semble avoir la capacité d’utiliser la même procédure dans ses outils de suppression de paywalls.

Par ailleurs, il s’agit d’un événement qui entre dans un contexte plus large. Depuis quelque temps, les systèmes alimentés par intelligence artificielle sont devenus vulnérables aux problèmes de récupération de données. En ce qui concerne ChatGPT, il a déjà fait face à d’autres problèmes juridiques en relation avec le data scraping. Notamment la poursuite judiciaire dont OpenAI était victime à cause d’un problème de confidentialité de données des utilisateurs de ChatGPT.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *