in

Gagner de l’argent avec l’IA : l’activité de ces deux amis est très lucrative

Sal Aiello et Monica Powers ont monté une activité parallèle lucrative en seulement quatre jours avec 185 $ de fond de départ. Le projet est lucratif grâce à l'utilisation de l'

Aiello, 36 ans, un CTO dans les startups technologiques et Powers, un concepteur de produits à la tête d'une entreprise de conception stratégique, ont créé une activité parallèle soutenue par l'IA. C'était en mars qu'ils ont eu l'idée de développer un outil de recherche alimenté par l'IA. L'outil permet de remplir un formulaire relatif à votre idée, et d'écrire vos réponses dans afin de les rendre le plus utile. Le projet se révèle être parfait pour gagner de l'argent avec l'IA. 

La naissance d'une activité lucrative

La collaboration entre Powers et Aiello est le fruit de l'événement virtuel de rencontre des fondateurs de startups, que l'accélérateur de startups de la Silicon Valley, Y Combinator a organisé l'année dernière. Depuis, ils ont décidé de collaborer en dehors des heures de bureau pour créer leur propre activité afin de gagner de l'argent grâce à la prouesse de l'IA.

Au départ, Aiello et Powers ont utilisé ChatGPT pour réaliser des études de marché. Puis, ils ont compris qu'ils pouvaient poser la bonne question à ce chatbot afin de générer une réponse parfaitement utile

Ensuite, ces deux collaborateurs ont lancé DimeADozen après quelques jours, une start-up destinée aux « repreneurs en herbe », pour tester des idées commerciales. L'outil était accessible à seulement 39 $. Le forfait inclut un rapport complet et la compilation des résultats dans les plus brefs délais. Plus précisément, le temps qu'il faut aux moteurs de recherche et aux agences d' pour générer des réponses. 

Aujourd'hui, ils ont trois autres activités secondaires et pensent à toujours trouver de nouvelles idées d'activités.

🤖

Gagner de l'argent avec l'IA : une activité fructueuse

DimeADozen a rapporté plus de 66 000 $ en seulement sept mois, d'après les documents observés par CNBC Make It. Presque cette somme constitue les bénéfices de l'activité, sauf les frais du nom de domaine d'un coût de 150 $ et l'hébergement et la base de données de 35 $. Une idée parfaitement lucrative pour gagner de l'argent avec l'IA.

Le mois dernier, ces deux collaborateurs ont conclu la vente de leur activité secondaire pour 150 000 $. DimeADozen appartient actuellement à part entière à Felipe Arosemena et Danielle de Corneille, un couple qui travaille en tant qu'ingénieur logiciel et concepteur de produits. Les anciens fondateurs prévoient toujours de travailler pour l'entreprise en qualité de conseillers.

DimeADozen, un outil de recherche exceptionnel

Jusqu'à ce jour, aucun outil n'a surpassé DimeADozen en tant qu'outil de recherche IA , conçu exceptionnellement pour tester des idées commerciales, selon Aiello. Cet outil incorpore les données qu'il obtient à partir des invites de ChatGPT afin d'organiser les réponses sous forme de rapports. Ce rapport de 50 pages porte sur les potentiels investisseurs, concurrents ou clients de l'entreprise. 

Certes, est capable d'effectuer cette tâche, toutefois, le temps fait toute la différence. D'autant plus que les résultats pourraient être beaucoup moins fiables d'après l'explication d'Aiello. 

De plus, pour obtenir des résultats plus précis, Powers et Aiello ont utilisé leurs connaissances en ingénierie rapide. Cette technique consiste à poser des questions ciblées aux chatbots permettant de réduire d'éventuelles hallucinations de l'IA.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *