Menu
dans

Getty Images lance une nouvelle restriction contre l’art généré par IA

art IA

Selon Getty Images, l’utilisation la technologie d’IA pour générer un art est une procédure risquée. Le fournisseur d’images d’archives a alors décidé d’interdire l’art généré par IA.

Désormains, on n’aura plus accès à des photos et des images d’archives de DALL-E 2 sur Getty Image. De même pour tous les autres types d’art générés par IA.

Un refus catégorique de l’art généré par IA sur Getty Images

Selon Graig Peters, le chef de la banque d’image en question, ils vont interdire la publication d’art généré par technologie d’intelligence artificielle. « Nous allons décliner toutes propositions de publication d’art issues d’un procédé de génération assistée par IA. Nous avons pris cette décision afin d’éviter les risques de non-respect des droits d’auteur et les éventuels litiges pouvant y afférer », a-t-il annoncé dans un communiqué. Il a également ajouté qu’avec la technologie actuelle, il y a des problèmes de droits non résolus. Ne pas publier des images générées par IA sur le site permettra principalement de protéger les créateurs.

Jusqu’ici, le PDG de Getty Images n’a pas encore mentionné si l’entreprise avait déjà été victime d’une attaque juridique suite à l’intégration d’une image générée par IA. « Il n’y a qu’une infime quantité de ce matériel sur notre plateforme. Et nous nous associons à la CPA (Coalition for Content Provenance and Authenticity) dans le but de créer des filtres pour le matériel. Mais aussi afin de demander à tous les utilisateurs de signaler la moindre doute sur la provenance et le procédé dont est issue l’image ».

Une décision judicieuse pour lutter contre le non-respect des droits d’auteur

Chez Shutterstock, ils ont déjà projeté de supprimer les images produites par une intelligence artificielle. Getty Images va donc suivre la tendance en prenant la décision d’interdire l’art généré par IA. Pour rappel, ce ne sont pas les générateurs d’art IA qui sont illégaux. Le droit d’auteur protège plutôt les sources utilisées pour l’échantillonnage des images obtenues.

Donc si Getty Image continue d’accepter ce genre de contenu, il se pourrait qu’il soit poursuivi en justice pour vol d’art. Et il n’est pas le seul à faire face à des répercussions juridiques. Ses clients seront également concernés pour en avoir profité. Jusqu’ici, on attend de voir si le gouvernement va adopter des lois et des réglementations pour limier l’utilisation de la technologie d’intelligence artificielle. Une chose qui, selon notre équipe de rédaction, n’aura pas lieu. Vu l’étendu et les promesses de l’IA sur la future de l’humanité.

À l’heure actuelle, il n’y pas de certitude en ce qui concerne le fonctionnement de cette interdiction. Des doutes se posent encore et on se demande si l’interdiction est réellement fonctionnelle, pratiquement parlant. Selon The Verge, il est quasiment facile de trouver un contenu généré par IA sur le site de Getty Images. Ce n’est pas pour dénigrer l’entreprise, mais plutôt pour les aider à trouver un système d’IA pouvant garantir la légalité des images qu’ils publient.

Laisser un commentaire

Quitter la version mobile