dans

Pepper : tout savoir sur le robot social de SoftBank

Le robot Pepper

Pepper est un robot humanoïde interactif développé par SoftBank Robotics. Sa capacité à lire les émotions fait de lui un assistant personnel idéal ou un dispositif que les entreprises utilisent pour améliorer les relations clients.

Les ingénieurs en robotique visent continuellement à développer des robots qui ne présentent pas de risques pour les humains. À cette fin, plusieurs entreprises développent des robots intelligents qui peuvent interagir avec les humains et les assister dans leurs activités. Aujourd’hui, nous vous emmenons découvrir Pepper, le robot humanoïde de SoftBank.

Le robot Pepper, qu’est-ce que c’est ?

Pepper est un robot humanoïde de la société japonaise SoftBank Robotics qui peut communiquer avec les humains et lire leurs émotions. En effet, selon ses créateurs, Pepper peut identifier la joie, la tristesse ou la colère d’une personne et y répondre de manière naturelle et intuitive.

C’est en 2014 que le PDG de SoftBank Robotics a présenté Pepper comme un robot destiné aux relations clients et aux usagers. Les 1000 premiers robots ont été mis sur le marché en 2015 au Japon et ont été vendus en une minute. Cette même année, Pepper a également été lancé en France puis au Royaume-Uni et aux États-Unis. Jusqu’en 2020, 12 000 unités de robot ont été vendues en Europe. Mais en juin 2021, SoftBank a annoncé la fin de la production du robot Pepper, s’arrêtant donc aux 27 000 unités fabriquées jusque-là.

Ses caractéristiques

Le robot Pepper mesure 1,20 mètre, pèse 28 kg et se déplace à l’aide de roues avec une vitesse allant jusqu’à 3 km/h. Il est alimenté par une batterie lithium-ion avec une autonomie d’environ 12 heures. Pepper dispose d’un écran tactile de 10”1 au niveau de la poitrine qui lui permet d’afficher des informations.

Par ailleurs, pour reconnaître un visage ou identifier des objets, le robot humanoïde est équipé de caméras 3D et de deux autres caméras HD intégrées. Il intègre un logiciel de reconnaissance de formes pour traiter les données recueillies. Pepper utilise également quatre microphones de tête pour une reconnaissance vocale, et prend en charge 15 langues. Il dispose aussi d’autres capteurs (sonar, laser, gyroscopique) au niveau des mains et des jambes pour une navigation omnidirectionnelle et autonome.

Pour avoir des mouvements plus naturels et plus expressifs, il a 20 degrés de liberté. Il peut donc bouger la tête, les épaules, le coude, le poignet, les mains (5 doigts), la hanche, le genou et la base.

En outre, SoftBank propose Pepper en tant que plateforme open source pour les développeurs et les passionnés de robotique. Pour créer des applications pour le robot, ceux-ci peuvent utiliser Python, C++ ou un SDK Android. En termes de prix, le robot Pepper coûte 198 000 yens, soit environ 1 600 dollars.

Quelles sont les compétences du robot Pepper ?

L’humanoïde de SoftBank Robotics est doté d’une intelligence artificielle qui lui permet, en quelque sorte, de penser. La société présente Pepper comme un robot optimisé pour l’interaction humaine en procédant par le biais de la conversation et son écran tactile.

Il peut avant tout analyser le comportement humain. En effet, les fabricants affirment que Pepper peut anticiper les besoins des humains avant qu’ils ne les expriment. De plus, il peut faire des recommandations basées sur les préférences d’une personne. Pour cela, le robot Pepper dispose d’une capacité d’apprentissage qui lui permet de s’améliorer en fonction de ses expériences.

En tant qu’humanoïde, il peut aussi parler et effectuer des gestes expressifs. Selon SoftBank, un bon échange repose principalement sur le geste (80 %). Par conséquent, les fabricants ont programmé Pepper pour utiliser des « mouvements sociaux », en réponse aux émotions d’une personne. Il peut, par exemple, consoler une personne en lui donnant une tape sur l’épaule.

D’autre part, il peut fonctionner avec les appareils connectés. Cette fonctionnalité lui donne la possibilité de faire des recommandations sur les activités, ou de servir d’interface centralisée pour tous les appareils d’une maison.

Enfin, Pepper peut également faire office de robot de téléprésence. Les robots de téléprésence permettent à une personne de participer à une activité à distance. Il peut, par exemple, être question d’une réunion professionnelle ou d’une visite médicale.

Dans quelle utilité ?

Certes, un robot qui peut interagir et communiquer naturellement avec les humains est une idée séduisante, mais pour qui ?

Pour les entreprises

Un robot humanoïde peut jouer un rôle important pour les entreprises au niveau de l’interaction avec les clients, y compris Pepper. Effectivement, sa capacité de communiquer avec d’autres personnes fait de lui un excellent agent d’accueil. Il peut également fournir des informations à l’aide de son affichage tactile pour aider les personnes à trouver un service en particulier ou une destination (aéroport, gare, etc.). En outre, pour le commerce en détail tout comme le secteur bancaire, le robot Pepper peut être utilisé pour attirer des clients. Il peut répondre à leurs questions et les aider à trouver ce qu’ils recherchent. Cela permet également d’optimiser les activités du personnel humain, en les mobilisant dans d’autres tâches plus productives.

Quelques exemples d’entreprises qui ont utilisé le robot Pepper

La banque HSBC USA a utilisé un robot Pepper en 2018 pour réduire le temps d’attente et améliorer les options de libre-service. L’humanoïde a fait augmenter le nombre de visiteurs de la HSBC, clients ou non. Il aurait même permis à la banque de créer de nouvelles opportunités d’emploi.

D’autres entreprises commerciales comme Nescafé et Carrefour ont également utilisé les robots de SoftBank pour promouvoir leurs produits. À cette fin, elles exploitent la capacité du robot Pepper à communiquer pour expliquer les produits et les services aux consommateurs.

Même les entreprises technologiques comme Philips ou les grands constructeurs tels que Renault ont déployé Pepper en tant qu’ambassadeur de leur marque. L’idée est d’améliorer l’image de leur entreprise et d’offrir une expérience unique aux clients.

Les soins de santé

Une autre fonction que Pepper peut remplir est celle d’un assistant de santé. Les centres de soins peuvent l’utiliser pour la planification ou pour guider les visiteurs dans les hôpitaux. En outre, il peut également tenir compagnie aux patients ou aider les personnes en difficulté à maintenir leur indépendance. Mais SoftBank Robotics (autrefois Aldebaran) a développé un autre robot appelé Romeo spécialement pour cette dernière tâche.

Éducation et recherche

Pepper a également trouvé preneur dans le domaine de l’enseignement supérieur et de l’éducation spécialisés, notamment pour aider les enfants autistes. D’autre part, il a également intégré des bibliothèques en Allemagne et en Suisse pour répondre à des questions sur la bibliothèque ou les livres et guider les visiteurs dans les salles.

Tout comme Nao, un autre robot de SoftBank, Pepper est une plateforme ouverte. Autrement dit, il donne aux développeurs et aux jeunes la possibilité d’améliorer leurs compétences en programmation, en informatique ou en robotique.

Robot Pepper : les limites

Malgré les avantages et les fonctionnalités prometteuses du robot Pepper, il connaît des limites. En effet, plusieurs clients rapportent que l’humanoïde échoue dans de nombreuses tâches, même les plus simples.

Par exemple, si Pepper est censé reconnaître un visage, certains utilisateurs ont déclaré que leur robot n’a pas pu reconnaître des personnes qu’il avait déjà rencontrées. Dans un autre cas, une entreprise de services funéraires aurait essayé de former le robot à réciter les Écritures. Mais Pepper n’aurait même pas passé le stade de l’entraînement, car il tombait constamment en panne.

Précisons qu’en plus de l’achat du robot, les utilisateurs doivent payer un abonnement mensuel de 550 dollars pour utiliser Pepper. Par conséquent, plusieurs clients ont décidé de ne pas renouveler leur contrat avec SoftBank Robotics. Certains ont mis en vente leur robot pour quelques centaines de dollars.

De plus, certains experts ont affirmé qu’une grande partie des fonctionnalités de l’humanoïde peut être exécutée par des enceintes connectées intelligentes ou des assistants virtuels. Ces alternatives seraient, selon eux, plus fiables et plus économiques.

Pepper a tiré sa révérence

Cette année, au mois de juin, SoftBank Robotics a déclaré que l’entreprise était en cours de restructuration. De ce fait, elle a annoncé la suspension de la production de son robot Pepper. Bien que l’humanoïde représentait en quelque sorte l’entreprise, la robotique ne constitue pas sa seule activité. L’entreprise a déclaré avoir un stock largement suffisant pour répondre aux demandes. 

Par ailleurs, SoftBank a également licencié la majorité de son équipe de la filiale basée en France. La société s’est donc séparée de 165 employés, mais aussi de la moitié de l’équipe de vente au Royaume-Uni et aux États-Unis. De plus, elle est actuellement en pleine discussion avec United Robotics, revendeur officiel de Pepper et de Nao en Europe, pour vendre sa division parisienne

Entre autres, malgré les prétentions de Masayoshi Son selon lesquelles les gens se souviendront de Pepper 300 ans plus tard, le robot n’a pas tenu ses promesses. En fin de compte, son véritable atout reste principalement le fait qu’il soit charmant et accueillant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *