dans

NVIDIA Canvas : guide complet du logiciel

NVIDIA Canvas

Avec NVIDIA Canvas, n’importe qui peut créer des images photoréalistes en quelques coups de pinceau. Grâce à l’intelligence artificielle, cet outil transforme les couleurs en textures de paysages existants. 

Jour après jour, les limites de ce que peut entreprendre l’intelligence artificielle sont repoussées. Mais pour NVIDIA, cette avancée est mise au service des humains pour aider ceux-ci à repousser leurs limites. En effet, c’est le cas avec NVIDIA Canvas, grâce auquel n’importe qui peut créer une image de paysage réaliste en quelques clics.

À propos du logiciel NVIDIA Canvas

NVIDIA Canvas est un outil d’IA qui transforme les simples coups de pinceau en images de paysages réalistes. L’origine de cet outil remonte en 2019, quand NVIDIA Research a présenté son projet appelé GauGAN. En se basant sur le deep learning, cette IA convertit les croquis en images photoréalistes. Puis, en 2021, l’entreprise a dévoilé son nouveau logiciel appelé NVIDIA Canvas, issu du projet GauGAN.

Le modèle GauGAN de NVIDIA a développé s’appuie sur les réseaux antagonistes génératifs (GAN) pour générer des images réalistes à partir des cartes de segmentation. Le principe est simple : les utilisateurs attribuent à chaque segment des étiquettes (sable, eau, ciel, etc.) pour manipuler une scène. L’équipe a développé le logiciel à l’aide du cadre de deep learning PyTorch, ce qui lui permet d’offrir des résultats étonnants.

GauGAN peut modifier toute la scène si l’utilisateur change une étiquette. Par exemple, il change un segment étiqueté « herbe » en « neige », l’image peut passer instantanément d’un paysage tropical à une scène hivernale. De plus, le réseau neuronal peut ajouter des détails, des textures et d’autres éléments en se basant sur ce qu’il a appris.

Comment ça marche ?

Le logiciel NVIDIA Canvas se base donc sur les GAN pour générer des images de paysages photoréalistes. Cet algorithme est couramment utilisé dans la generative AI pour créer des contenus semblables à données réelles. Afin de produire des résultats convaincants, les GAN utilisent deux types de réseaux : un générateur et un discriminateur.

Cela va sans dire, le générateur se charge de la génération d’images. Le rôle du discriminateur, qui a été entraîné sur 5 millions d’images réelles, consiste à apporter la touche réaliste à la scène. Pour procéder, il guide le générateur par retour d’information pixel par pixel.

Les fonctionnalités de NVIDIA Canvas

Pour utiliser NVIDIA Canvas, il suffit donc de peindre quelques lignes, avec des matériaux du monde réel à la place des couleurs. L’outil remplit l’écran et peut modifier les éléments en temps réel.

En outre, il propose différentes palettes qui permettent aux utilisateurs d’adapter la scène à un style de peinture en particulier. NVIDIA Canvas peut également transformer une scène de jour en coucher du soleil. Au total, l’outil dispose de neuf styles et de quinze matériaux différents.

D’autre part, les images créées peuvent être enregistrées sous format PNG ou PSD. Cela permet de les importer dans Adobe Photoshop, par exemple, pour continuer à les modifier ou pour les combiner à d’autres œuvres.

Qui peut l’utiliser ?

Précisons d’abord que NVIDIA Canvas est un outil de NVIDIA Studio. Il fonctionne exclusivement sur les appareils Windows 10 et avec un GPU NVIDIA GeForce RTX, NVIDIA RTX, Quadra RTX ou TITAN RTX.

Cet outil est destiné aux artistes qui souhaitent conceptualiser des paysages pour différents projets. Cela leur permet avant tout d’explorer rapidement de nouvelles idées et de stimuler leur créativité. Pour les concepteurs d’architecture, NVIDIA Canvas permet d’intégrer des arrières-plans et des environnements autour des bâtiments.

Néanmoins, que ce soit pour le travail ou pour le plaisir, il donne aux utilisateurs la possibilité de gagner un temps précieux en termes de création d’images.

Une version bêta

Pour le moment, NVIDIA propose son logiciel de génération d’images de paysages photoréalistes en version bêta. L’entreprise continue de travailler sur l’amélioration de son outil, notamment pour diversifier ses fonctionnalités jusqu’ici limitées.

Par exemple, le modèle d’IA qui alimente NVIDIA Canvas a été entraîné sur des millions d’images de paysages. Cela signifie qu’il ne peut pas prendre en charge d’autres types de création artistique. Par ailleurs, il permet de modifier le style des images créées à partir de zéro. Autrement dit, il n’est pas possible d’apporter des modifications à des images ou des œuvres importées. Mais c’est une fonctionnalité que NVIDIA envisage pour les futures mises à jour du logiciel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *