dans

ChatGPT : tout ce qu’il faut savoir sur cette prouesse technologique

ChatGPT OpenAI

Depuis quelque temps, la popularité de ChatGPT n’a cessé de grandir. Internet est d’ailleurs en effervescence en ce qui concerne ce système de chatbot qui se base sur l’intelligence artificielle. 

ChatGPT est un système qui permet d’avoir une conversation naturelle avec un robot d’IA grâce au NLP ou au traitement de langage naturel. Mais de quoi est-il réellement capable ? Comment fonctionne-t-il ? Quelles sont ses utilités ?

ChatGPT : c’est quoi ?

ChatGPT n’est autre qu’un modèle de NLP (Traitement automatique du langage naturel) qu’OpenAI a développé. On parle alors d’un modèle d’apprentissage automatique qui se base sur GPT-3 et qui a la capacité de produire un dialogue humain. Entre autres , il s’agit d’une version améliorée du Generative Pertained Transformer 3.

OpenAI a donc dû former le modèle à travers une quantité importante de données pour que le système puisse interagir de manière naturelle avec un interlocuteur humain. On assiste également à une optimisation de l’apprentissage via une couche supplémentaire de formation utilisant la RLHF ou Reinforcement Learning from Human Feedback. Ce qui, par la suite, permet à ChatGPT de donner des réponses plus humaines aux questions que pose son interlocuteur.

L’origine de ChatGPT

C’est la société d’Intelligence artificielle basée à San Francisco qui a créé ChatGPT le mois de novembre dernier. Connue sous le nom d’OpenAI, la firme a déjà à son actif deux autres systèmes basés sur l’intelligence artificielle : Dalle-E et Whisper. Il s’agit respectivement d’un IA générateur d’art et d’un système de reconnaissance de la parole.

À l’instar de ChatGPT, les chercheurs en intelligence artificielle n’ont cessé d’avancer dans leurs projets de recherche. Entraînant par la suite le développement de certains outils de créations de textes générés par intelligence artificielle. Le modèle d’apprentissage repose en effet sur un nombre incalculable de données, dont le contenu des livres, des blogs, et tant d’autres sources de données.

Maintenant que la version bêta de ChatGPT a été lancée officiellement, elle compte déjà pas moins d’un million d’utilisateurs dans le monde. Et pour raison : la facilité d’utilisation et de prise en main de son interface. Et d’ailleurs, OpenAI a cette fois-ci misé sur le côté humain de son nouveau chatbot. Ce qui lui permet d’imiter un être humain dans ses conversations.

Toutes les qualités d’une personne physique sont donc présentes dans ChatGPT. Le système peut exprimer des sentiments, a la capacité de fournir une réponse plus humaine, et peut présenter des excuses en cas d’erreurs de sa part.

Principes et fonctionnement

Le fonctionnement de ChatGPT s’éloigne de celui des modèles NLP traditionnels. Il ne s’agit donc pas d’un système dont les données d’apprentissage sont étiquetées de manière manuelle. ChatGPT repose sur un modèle d’apprentissage automatique et une architecture de réseau neuronal. Cette approche lui permet en effet de générer les réponses sans qu’une tierce personne ne lui dise la bonne réponse. Grâce à cette méthode d’apprentissage, ChatGPT est devenu un outil conversationnel puissant et fiable en même temps.

De quelle manière ChatGPT peut-il donner des réponses claires et concises ?

C’est grâce à un réseau de transformateurs multicouches que ChatGPT peut générer des réponses de qualité humaine lors d’une conversation. Il s’agit en d’autres termes d’un modèle d’apprentissage en profondeur d’une efficacité optimale dans le traitement de langage naturel.

Le réseau va cependant sélectionner un point d’entrée avant de traiter une phrase. À ce stade, il va se servir de ses connaissances (obtenues grâce aux données qu’il a collectées) pour générer une réponse adéquate à chaque question.

Sa fonctionnalité principale ?

ChatGPt est surtout réputé pour sa capacité à fournir une réponse adaptée en fonction des conditions de la conversation. Et c’est d’ailleurs l’une de ses fonctionnalités les plus significatives. Autrement dit, cette capacité permet au système de chatbot d’OpenAI de mieux comprendre le flux conversationnel, mais aussi de générer une réponse naturelle adéquate aux précédentes conversations.

Plusieurs secteurs peuvent cependant bénéficier de cette fonctionnalité de ChatGPT. On peut par ailleurs s’en servir dans le but de générer une suite de questions tout en ne sortant pas du contexte actuel.

Les autres tâches que peut accomplir ChatGPT

Outre la génération de réponses précises, ChatGPT a également la capacité de prendre en charge toute une variété d’attributions NLP. Il peut en effet effectuer avec facilité l’analyse et la synthèse de textes, la traduction, ainsi que la distinction des sentiments de son auditeur.

Quelles sont les utilisations possibles de ChatGPT ?

Dans son ensemble, grâce à sa capacité de générer des textes de niveau humain, ChatGPT peut composer des chansons, écrire des poèmes ou rédiger des codes. Outre la génération de texte, ChatGPT peut aussi être utilisé dans plusieurs domaines et dans une palette d’applications. Notamment les applications de formation, d’achats en ligne, de service client, ou encore de standardisation des opérations.

Dans certains cas, ChatGPT offre également la possibilité d’offrir une narration interactive. Une méthode qui va faciliter l’exploitation et l’apprentissage du monde virtuel. Sinon, il est aussi envisageable d’utiliser ChatGPT dans d’autres domaines, à savoir :

  • Les séances de brainstorming ;
  • La création de communications personnalisées (cas du marketing digital) ;
  • L’assistance virtuelle (génération de réponses automatiques pour les utilisateurs) ;
  • La création de contenu de blogs et réseaux sociaux pour la promotion d’un produit ou d’un service ;
  • Le résumé d’un document intégral ;
  • La création d’un service client entièrement automatisé.

Finalement, ChatGPT peut servir aux chefs d’entreprises et aux CEO en quête de moyen efficace et pertinent pour offrir à leur clientèle une meilleure expérience utilisateur.

Limites et difficultés

Bien qu’il soit fiable et puisse offrir des réponses précises, ChatGPT présente encore quelques limites. L’un des plus gros blocages de ce système de chatbot repose sur le volume du modèle. ChatGPT consomme une très grande quantité de ressources. Il se pourrait alors que certains utilisateurs se confrontent à des difficultés lors d’une utilisation en temps réel. Surtout dans le cas d’une application nécessitant des réponses instantanées.

En second lieu, ChatGPT ne peut générer des réponses que sur les données avec lesquelles il a été formé. Ce qui, parallèlement, lui interdit de chercher les réponses sur les moteurs de recherche tels que Google, Bing, entre autres. Mais c’est le cas pour tous les chatbots. La quantité et la qualité des données jouent un rôle important dans la formation d’un modèle d’apprentissage automatique. En d’autres termes, si les données qui servent à la formation des modèles NLP ne sont pas assez qualitatives, qualitatives, diversifiées, ni représentatives, le chatbot d’IA ne peut pas avoir la capacité de générer des réponses pertinentes. Il s’agit ici d’un paramètre à ne pas négliger. Les CEO devront d’ailleurs prendre conscience de l’importance de la qualité et de la quantité de données nécessaires pour la formation des modèles NLP.

Comment se connecter sur Chatbot d’OpenAI ?

La version bêta de ChatGPT est désormais accessible depuis chat.openai.com. Pour devenir propriétaire d’un compte, il vous suffit d’appuyer sur le bouton « S’inscrire » dans la page d’accueil. La prochaine étape consiste alors à configurer votre compte.

Une fois que votre compte a été créé, vous pouvez accéder à ce que vous pourriez faire avec ChatGPT. OpenAI fournira également des directives pour que vous puissiez avancer et comprendre le fonctionnement de ChatGPT.

À l’heure où l’on a rédigé ces lignes, la version bêta est encore gratuite. Mais il faut s’attendre à ce que les services soient payants parce que la société OpenAI envisage de monétiser très prochainement l’accès à ChatGPT. Mais en attendant, les utilisateurs peuvent profiter de ChatGPT gratuitement et essayer éventuellement de poster des commentaires. Cela afin qu’OpenAI puisse identifier les points à améliorer et les erreurs à résoudre.

Avènement des chatbots IA : serait-ce la fin des moteurs de recherche ?

ChatGPT n’est pas le seul chatbot disponible sur internet. Google lui-même a LaMDA, son propre chatbot IA. Celui-ci a la capacité de générer des réponses conversationnelles semblables à celles d’une vraie discussion humaine.

Tous ces modèles NLP peuvent donner des réponses pertinentes et précises à une multitude de questions. La question qui se pose est alors de savoir si un jour, les géants du numérique vont remplacer leurs moteurs de recherche par des chatbots. La question reste jusqu’ici sans réponse. Mais certains utilisateurs, en particulier ceux qui utilisent Twitter affirment que ChatGPT est le futur Google.

Et pour contredire ces idées (sans fondement), on peut dire que la technologie de chatbot IA est loin de surpasser les algorithmes des moteurs de recherche. Il y a encore tant de choses à améliorer avant d’espérer une hybridation des moteurs de recherche avec les performances des chatbots tels que ChatGPT.

Conclusion

Le modèle NLP d’OpenAI est jusqu’ici capable de générer des réponses de qualité humaine. Il a aussi la capacité de tenir une conversation dont les réponses correspondent à un contexte bien précis. Mais il n’est pas non plus sans limites. Certaines de ses réponses, à cause d’un manque de quantité et de qualité de données, relèvent de l’incertitude. Il y a ainsi une amélioration à apporter au niveau de la qualité de la formation du modèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.