dans

DeepL : guide complet du traducteur en ligne

deepl

DeepL fait partie des meilleurs outils de traduction automatique en ligne. La qualité des textes traduits dépasse celle de Google Translate, qui est pourtant plus connue. Grâce à l’intelligence artificielle qu’il utilise, DeepL propose des textes plus naturels.

La vitesse et les qualités de traduction déterminent un bon traducteur automatique de textes. Dans ce domaine, DeepL se démarque des autres outils de traduction en offrant probablement le meilleur résultat. L’utilisation du deep learning lui permet de produire des textes plus naturels que sur n’importe quelle autre application.

De Linguee à DeepL

DeepL GmbH est une société allemande lancée par les développeurs du dictionnaire Linguee. En 2009, la société a lancé un dictionnaire bilingue qui a la particularité de proposer des échantillons de textes déjà traduits dans les paires de langues choisies. Ceux-ci permettent de contextualiser la définition du mot d’entrée. Il s’agit d’extraits de textes collectés sur internet par des web crawlers. Une grande partie provient de documents de sites officiels comme celui de l’Union européenne.

L’algorithme d’apprentissage utilisé par Linguee calcule la structure et le sens du texte pour apprendre comment une idée est exprimée dans une autre langue. Plus l’algorithme reçoit une nouvelle entrée, plus il s’améliore au niveau de la traduction.

La société étant spécialisée dans l’industrie de la langue, elle a développé de nouveaux produits d’IA pour le domaine. C’est ainsi qu’en 2017, elle lance le traducteur automatique DeepL. L’ensemble de textes déjà collectés pour Linguee constituait alors la base de cet outil de traduction.

DeepL pour « deep learning »

Pour comprendre le fonctionnement de ce traducteur automatique, il suffit d’interpréter son nom DeepL qui veut en réalité dire « deep learning ». Pour rappel, il s’agit d’une branche de l’intelligence artificielle qui utilise des couches de réseaux de neurones artificiels pour imiter l’apprentissage humain. Le système est entraîné sur des exemples existants qui correspondent ici aux textes déjà traduits par Linguee ou par les internautes.

À la différence du simple machine learning, le deep learning utilise plusieurs couches de traitement d’informations. Aussi appelé, apprentissage profond, son nom fait référence au nombre de couches par lesquelles les données sont transformées.

Précisons tout de même que DeepL n’est pas le seul outil de traduction en ligne qui utilise cette technologie. En effet, Google Translate, Microsoft Binge Translation et Yandex l’utilisent aussi. Là où DeepL fait la différence, c’est avant tout au niveau de la qualité du support d’entraînement des réseaux.

Grâce aux milliards d’échantillons fournis par la base de données Linguee, le traducteur a déjà des exemples de traduction de haute qualité. Par ailleurs, la société attribue également son succès à une architecture de réseau neuronal unique. Mais pour cette partie, elle reste discrète.

Une traduction plus naturelle

En 2017, un test à l’aveugle a comparé les résultats de traductions sur DeepL à ceux de Google, Microsoft et Facebook. À l’issue de l’expérience, il s’est avéré que DeepL a été choisi trois fois plus souvent que Google Translate. Pour cause, la traduction semblait plus naturelle que celle du géant du web. La société continue d’exécuter régulièrement des tests à l’aveugle pour garder le niveau.

Outre la qualité des textes traduits, DeepL offre également une vitesse de traduction éclair en combinant le deep learning avec les performances d’un supercalculateur très puissant. Ce dernier est capable de traduire un million de mots en une seconde.

Un service gratuit

DeepL est un outil de traduction automatique en ligne gratuit, accessible depuis leur site. Il prend en charge jusqu’à 5000 caractères. De plus, la plateforme propose également de traduire directement un document Word et PowerPoint pour garder la mise en forme. D’autre part, les développeurs ont également mis en place une API pour permettre aux utilisateurs de le combiner avec d’autres applications.

Toutefois, DeepL propose une version Pro payante pour profiter d’une traduction de textes illimitée. Le mode payant permet aussi de protéger les données en supprimant les textes après leur traduction. Dans la version gratuite, les textes d’entrées sont enregistrés et peuvent être utilisés pour l’entraînement des réseaux.

Les récentes mises à jour de DeepL

En mars dernier, le traducteur a ajouté treize langues européennes dans son système, portant ainsi le nombre de langues prises en charge à 26. DeepL a également lancé cette année une application pour iOS. Par ailleurs, la société a récemment créé sa propre bibliothèque client Python pour faciliter la création d’applications avec l’API de DeepL.

DeepL : la société à la croissance la plus rapide au monde

DeepL se lance aussi dans le monde de l’entreprise. Les données Linkedin indiquent plus d’une douzaine d’employés, dont la majorité a été recrutée en 2020 ou 2021 comprend :

  • le support du service client, 
  • le chargé de compte 
  • et les gestionnaires de compte. 

L’entreprise est également en train de publier des annonces pour des ingénieurs avant-vente et des consultants en solutions.

La sortie de DeepL Pro a représenté une évolution du modèle économique de la société. Ce dernier est passé de revenus générés par la publicité à des revenus récurrents provenant d’abonnements d’entreprises. DeepL est profondément intégré aux processus commerciaux d’entreprises de tous pays et secteurs. Parmi ses clients comptent Roche, Fujitsu, Axa, Best Buy, Nokia, Rakuten, Siemens et Elsevier.

En 2018, la société a attiré un investissement de l’une des sociétés de capital-risque les plus en vue de la Silicon Valley, Benchmark Capital, qui a pris une participation de 13,6%. Parmi les autres investisseurs figurent btov. Cette société européenne de capital-risque a des bureaux en Allemagne, en Suisse et au Luxembourg.

Le nombre d’employés à temps plein chez DeepL a doublé entre 2019 et 2020,  de 43 à 86, selon les dossiers réglementaires. Une accélération de l’activité d’embauche cette année, particulièrement au cours des trois derniers mois, fait qu’il est probable que le nombre d’employés à temps plein ait dépassé les 150.

Il est difficile d’obtenir des données financières sur DeepL. L’Allemagne n’oblige pas les entreprises à déposer publiquement des comptes financiers complets. Toutefois, certaines informations limitées indiquent que les revenus de DeepL en 2020 n’avaient pas encore dépassé 40 millions d’euros, un seuil réglementaire clé.

Les dépôts réglementaires montrent également que DeepL a déclaré 142 000 EUR de bénéfices annuels pour 2020, contre 0,95 million d’EUR en 2019. Ce qui suggère que l’entreprise réinvestit massivement dans l’activité.

Dès leur création, les fondateurs de DeepL ont toujours eu l’intention de s’attaquer à la big tech. Aujourd’hui,  DeepL a effectivement pris sa place aux côtés de Google, Microsoft, Facebook et Amazon en tant que fournisseur de TA leader du secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *