dans

MIT : tout savoir sur le Massachusetts Institute of Technology

MIT

Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) est l’une des meilleures universités informatiques et technologiques du monde. De nombreux prix Nobel sont des sortants du MIT ou y ont intégré en tant que professeurs.

Cette université américaine fondée au 19e siècle formait originairement des ingénieurs. Plus tard, le MIT est devenu un institut pluridisciplinaire, mais ce sont surtout les enseignements en science et en technologie qui lui valent aujourd’hui sa grande renommée mondiale.

Présentation du MIT

Le MIT ou le Massachusetts Institute of Technology est un établissement privé américain d’enseignement supérieur mixte, basé à Cambridge. Il est surtout célèbre pour son enseignement et ses recherches scientifiques et technologiques. Néanmoins, il s’agit d’une université pluridisciplinaire qui propose à la fois des études de premier cycle et supérieures.

Le MIT est constitué de cinq écoles universitaires dont la School of Architecture and Planning, la School of Engineering et la School of Humanities, Arts and Social Science. Il y a aussi la MIT Sloan School of Management et la School of Science. Il dispose également du Whitaker College of Health Sciences and Technology.

Par ailleurs, l’établissement possède également de nombreux laboratoires et centres de recherche. Nous pouvons notamment citer un réacteur nucléaire, un accélérateur linéaire, des souffleries et des observatoires géophysiques et astrophysiques. En outre, il dispose d’un centre de calcul, d’un centre de recherche spatiale, d’un centre de sciences cognitives, d’un centre d’études internationales et d’un laboratoire d’intelligence artificielle.

Enfin, le MIT comprend un grand nombre de bibliothèques spécialisées et de musées.

Son histoire

Le MIT a été fondé en 1861 par l’État du Massachusetts, et est devenu un « land-grant college » en 1863. Son fondateur et également son premier président, William Barton Rogers, ont mis en place un établissement d’enseignement supérieur pour la formation scientifique et technique. Mais ce n’est qu’en 1865 que l’école a ouvert à Boston comptant 15 étudiants.

En 1916, l’établissement a déménagé à Cambridge dans le Massachusetts. Karl T. Compton, président de 1930 à 1948, transforme l’école en centre de recherche scientifique et technique de renommée internationale.

Au fil des années, les centres de recherche dans différents domaines créés par le MIT se sont multipliés. Parmi eux, nous pouvons notamment citer l’informatique analogique dirigée par Vannevar Bush et l’aéronautique dirigée par Charles Stark Draper. Il a également administré le Radiation Laboratory, devenu plus tard le principal centre de recherche et de développement sur les radars.

En gros, le MIT a entretenu des liens avec des laboratoires militaires et des entreprises dans la recherche fondamentale et appliquée en sciences physiques, informatiques, aérospatiales et en ingénierie.

Le MIT CSAIL

Parmi tous les laboratoires du campus, celui qui mérite le plus notre attention est sûrement le MIT CSAIL ou le MIT Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory

Il a été formé en 2003 suite à la fusion du Laboratory for Computer Science (LCS) et du Artificial Intelligence Laboratory (AI Lab). Le MIT CSAIL est basé au Ray and Maria Stata Center et fait partie du Schwarzman College of Computing. Toutefois, c’est le vice-président de la recherche du MIT qui le supervise.

Le projet MAC

L’année 1963 a été marquée par la formation d’un projet intitulé MAC (Project on Mathematics and Computation). Il a été fondé par l’« Advanced Research Projects Agency » (ARPA) du Département de la Défense et la National Science Foundation.

Robert M. Fano et Fernando José Corbató, respectivement initiateur et membre fondateur du projet, ont utilisé la désignation « projet » pour que chaque participant puisse rester membre de son laboratoire d’origine. L’objectif était de permettre à de nombreux utilisateurs d’accéder aux programmes d’un seul ordinateur à partir de divers emplacements. Mais plus tard, MAC devient célèbre pour des recherches sur les systèmes d’exploitation, l’IA et la théorie du calcul.

Parmi les premiers participants au projet MAC se trouvait Marvin Minsky qui dirigeait un groupe de recherche sur l’intelligence artificielle. En 1970, il fonde le MIT AI Lab pour avoir plus d’espace que ce que le projet lui offrait. Il est rejoint par certains de ses collègues tandis que les chercheurs qui n’y ont pas intégré ont formé le LCS en 1976.

La naissance du CSAIL

40 ans après la création du Projet MAC, le LCS et le AI Lab ont fusionné pour former le MIT Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory (CSAIL). C’est donc le 1er juillet 2003 que le plus grand laboratoire du Massachusetts Institute of Technology, regroupant plus de 600 membres, fut créé.

Actuellement, le MIT CSAIL est l’un des pionniers des nouvelles recherches en informatique. Il comprend plus de 60 groupes de recherche qui travaillent sur des centaines de projets. Leurs recherches se concentrent sur la découverte des nouveaux systèmes pour rendre les machines plus intelligentes, maniables et efficaces.

Faire des études au MIT

Vous l’aurez compris, le MIT est l’une des universités les plus prestigieuses au monde. Certes, il est réputé pour ses programmes d’enseignement en sciences physiques et en ingénierie. Néanmoins, les autres programmes de l’établissement ne sont pas moins compétitifs. Le MIT compte aujourd’hui 96 lauréats du prix Nobel, 8 médaillés Fields et 26 lauréats du prix Turing parmi ses anciens étudiants, ses professeurs et ses associés.

Pour intégrer le MIT, le premier élément pris en compte est la moyenne générale au lycée qui doit être presque parfaite. Ensuite, il faudra passer un test ACT ou SAT. Par ailleurs, les activités extrascolaires seront examinées à la loupe afin de déterminer l’engagement et les capacités de leadership du candidat. D’autre part, des essais décrivant le parcours personnel du candidat permettront d’évaluer ses compétences rédactionnelles.

Les conditions d’entrée au MIT

Étant donné que le dépôt de candidature se fait généralement avant le bac, ce seront donc les notes du premier trimestre de terminale qui seront prises en compte. La moyenne générale du bac ne sera alors qu’une confirmation de l’inscription.

Pour un baccalauréat français, le MIT ne précise pas la moyenne générale exigée. Néanmoins, nous pouvons estimer une base de 16/20 avec d’excellentes notes pour les matières scientifiques. Cependant, il faut noter que le processus d’amission de l’établissement vise surtout à sélectionner les étudiants les plus performants. Cela va sans dire, un bac S avec une option Mathématiques a plus de chances d’intégrer cette université.

Suivre des cours IB ou AP ?

Le MIT n’exige pas que les futurs étudiants suivent des cours particuliers, en dehors de leurs études de lycée. Toutefois, si la possibilité de suivre des cours de Baccalauréat international (IB) ou d’Advanced Placement (AP) se présente, ce serait une occasion à saisir. Cependant, le Massachusetts Institute of Technology n’accepte généralement pas les crédits des AP et IB. Néanmoins, il existe certaines exceptions pour certains tests spécifiques selon chaque département du MIT, consultable sur leur site web.

Les tests ACT et SAT

En plus de la moyenne générale, des tests d’anglais et de connaissance générale sont également exigés. Généralement c’est soit l’ACT soit le SAT, avec deux SAT spécifiques. Toutefois, pour les étudiants non anglophones, le MIT recommande de passer le TOEFL en plus des deux tests de SAT.

Rédiger des essais

Au lieu de demander aux étudiants de rédiger un long essai, le MIT propose de remplir plusieurs essais à réponse courte. Les candidats sont libres de formuler leurs réalisations de la façon qu’ils estiment le plus inspirant de manière à convaincre le bureau d’admissions.

Les postulants peuvent avoir des moyennes générales et des résultats de tests d’une valeur approximative. Autrement dit, ce sont les essais qui permettront de déterminer les véritables motivations et les valeurs de chaque étudiant.

Les exigences du MIT

En tant que meilleure université, le MIT est très sélectif. Sur 21 312 postulants pour la classe de 2023, seulement 1 427 ont été admis en première année.

Les responsables des admissions utilisent une approche holistique pour évaluer les candidats. Outre les notes et les résultats aux tests, l’établissement recherche des candidats innovants et créatifs.

En gros, un élément déterminant pour l’admission d’un candidat est son aptitude à s’aligner sur la mission de l’école. Il doit également avoir un esprit de coopération, de collaboration, d’initiative et de prise de risques. Par ailleurs, il doit avoir une pensée créative et pratique. La passion, la curiosité et l’enthousiasme à l’égard de ce qu’il fait sont des qualités requises. Et enfin, il devra améliorer le caractère de la communauté au MIT et prioriser l’équilibre.

Quant aux activités extra-scolaires, le bureau des admissions recommande aux étudiants de participer à des activités qui les passionnent. Autrement dit, c’est la passion et non pas uniquement par la motivation d’intégrer le MIT qui doit guider le choix de ces activités. Généralement, l’établissement s’engage en faveur de l’intérêt public. Il recherche donc des leaders et des innovateurs pour améliorer la vie dans le bien de tous, pour ainsi dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.