dans

Un soldat tué par un drone autonome ?

Un drone autonome tue un soldat

Un drone autonome aurait lancé une attaque mortelle contre des cibles, conduisant à la mort d’un soldat. Ce robot n’aurait pourtant pas reçu des instructions de l’opérateur.

Selon un rapport de l’ONU, un robot tueur autonome aurait effectivement pris en chasse des soldats au Liban. Cette attaque se serait déroulée sans supervision et le drone aurait identifié ses cibles sans en avoir reçu des instructions.

Un drone autonome aurait tué un soldat

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a publié un rapport faisant part de cette attaque. D’après ce rapport, un robot tueur turque aurait attaqué des soldats lors d’un conflit civil en Libye. Entre autres, le drone autonome aurait poursuivi des véhicules et des militaires, provoquant la mort d’un soldat qui battait en retraite.

Le drone Kargu-2 est une arme déployée par l’armée dans le cadre des guerres asymétriques et des luttes antiterroristes. Il s’agissait en réalité d’une munition errante qui est restée en vol stationnaire jusqu’à ce qu’elle détecte une cible. En tant que dispositif autonome, le quadricoptère fonctionne comme une mine terrestre, mais dans les airs. Autrement dit, une fois qu’il se trouve à proximité d’une cible potentielle, il s’active automatiquement, donc sans supervision.

Des armes autonomes

Pour rappel, les armes autonomes létales appartiennent aux initiatives « tire et oublie ». En d’autres termes, elles sont programmées pour une attaque sans l’intervention de l’opérateur. Les munitions sont complètement indépendantes des plateformes de commande.

Certes, leur capacité d’engager une attaque sans attendre les instructions d’un contrôleur faisait des quadricoptères des armes efficaces. Néanmoins, le rapport accusant un drone autonome d’avoir causé la mort d’un soldat soulève des questions sur cette stratégie militaire. Par ailleurs, des manifestants, tels que l’ONG Human Rights Watch, protestent contre l’utilisation des armes autonomes.

Cependant, malgré la menace que représente ces dispositifs, ils sont très appréciés dans ce secteur. En effet, les puissantes armées américaines, russes, chinoises ou du Royaume-Uni ont chacune développé des robots tueurs depuis des années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.