in ,

Cette IA d’ElevenLabs est capable de copier le style et la parole de vos artistes préférés

ElevenLabs IA générative de parole

Le monde de l'IA générative vient d'accueillir un nouveau né, une génératrice de parole de musique grâce à un simple prompt. Le nouvel outil vient de chez , la startup qui s'est spécialisée dans la génération de synthèse vocale par IA, et donc de doublure pour les , la parole, entre autres.

Polyvalent, c'est ce qui définit le mieux ce nouveau modèle d'ElevenLabs capable de produire et de générer toute une variété de parole.

Des berceuses pour enfants, des jingles pour les campagnes marketing, des introductions musicales, on peut tout faire avec cette IA.

Face à l'apparition des autres startups de musique IA, ElevenLabs a pu se démarquer de la concurrence. Il y a cependant Suno AI, Harmonai, Loudly, Lyrical Labs, etc.

Le mois de janvier dernier, ElevenLabs a lancé une marketplace permettant de vendre et d'acheter vos œuvres avec facilité.

ElevenLabs utilise-t-elle des données illégales pour former son IA de création parole ?

Pour certains, la création de musique par IA suscite des inquiétudes chez certains. Le plus gros problème relève de la source des données d'apprentissage du modèle.

Une question se pose cependant : sur quels types de données ElevenLabs a-t-elle formé son modèle générateur de parole?

Elle a probablement utilisé des données protégées par le droit d'auteur, comme l'indiquent certains experts en IA.

Améliorez la performance de vos projets grâce à l’IA générative ?

Dans ce cas bien précis, est-ce que la startup en a obtenu l'autorisation ? En tout cas, nombreux sont ceux qui se dressent contre le développement de ce type de .

En particulier les IA pouvant imiter la voix d'un individu pour pouvoir l'utiliser ultérieurement. Pour eux, la menace est réelle et plusieurs emplois vont disparaître.

Une menace pour l'authenticité musicale ?

L'une des préoccupations majeures sur la sortie d'une IA générative de parole d'ElevenLabs est que l'IA puisse aisément imiter le style d'un artiste spécifique. Or, c'est ce qui rend leur implication dans la création de nouvelle musique moins cruciale.

Si un artiste refuse de produire un album de Noël, par exemple, il serait plus simple de recourir à l'IA pour le faire.

Il est également important de prendre en compte la possibilité que cette technologie soit exploitée pour créer des deepfakes.

La société ElevenLabs n'a pas souhaité fournir de commentaires supplémentaires au-delà de ce qui a été partagé sur les réseaux sociaux.

Bien que la durée maximale des chansons que leur IA peut produire ne soit pas connue, un exemple partagé par Ammaar Reshi, responsable du design de la société, suggère que l'IA pourrait générer les paroles d'une chanson d'une durée approximative de trois minutes.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *