in

Life2vec, une IA capable de prédire la date de décès

L’intelligence artificielle dispose déjà de la capacité de prédire la météo ou encore l’évolution des marchés boursiers. Désormais, elle pourrait aussi anticiper les grands évènements de notre vie personnelle. C’est la prouesse réalisée par des scientifiques à travers le développement d’un système d’IA novateur baptisé Life2vec.

Un système d’IA prédictif qui se base sur les données

Les systèmes d’IA générative tels que Bard de Google ou ChatGPT d’OpenAI fonctionnent sur des grands modèles de langages prédictifs. Ces algorithmes anticipent le mot suivant le plus probable dans une phrase, en s’appuyant sur les nombreux éléments de contexte assimilés lors de leur entraînement.

Intrigués par ces capacités prédictives, des chercheurs danois ont exploré la possibilité d’aller plus loin en utilisant ces modèles pour prédire les grands évènements de la vie. Pour ce faire, ils ont créé leur propre IA générative, Life2vec, en s’inspirant du fonctionnement des LLM. Selon Sune Lehmann, auteur principal de l’étude et professeur à l’Université Technique du Danemark : « On peut considérer la vie humaine comme une longue séquence d’événements, de la même façon qu’une phrase est une séquence de mots ».

Pour développer leur modèle, les chercheurs ont utilisé une masse importante de données. Ils ont rassemblé les informations personnelles de 6 millions de Danois sur la période 2008-2020 : revenu, état de santé, âge, profession, horaire de travail, adresse, historique médical, etc. Il s’agit donc d’un véritable concentré de big data qui sera par la suite transformé en boule de cristal algorithmique.

La phase suivante consistait à formater ces données de manière à les rendre exploitables par l’IA. Les conclusions de cette étude ont été rendues publiques dans la revue Nature Computational Science le 19 décembre.

Des résultats d’une grande précision

Après son entraînement sur ces données, le modèle Life2vec a été soumis à des tests de prédiction. Les chercheurs ont sélectionné un échantillon de personnes âgées de 35 à 65 ans en 2008, parmi lesquelles certaines étaient décédées entre 2016 et 2020. Ensuite, ils ont interrogé le système d’IA pour obtenir des informations sur les individus toujours en vie ainsi que sur ceux qui sont décédés au cours de la période allant de 2016 à 2020.

Les résultats du Life2vec sont impressionnants. L’IA s’est révélée capable de prédire des événements futurs de la vie des individus avec un niveau de précision élevé, bien au-delà des performances d’autres algorithmes avancés existants. Le système a pu prédire des éléments aussi complexes que la personnalité d’une personne et la date de son décès.

Les chercheurs ont soigneusement examiné les prédictions générées par le modèle Life2vec. Ils ont constaté que ses résultats reflétaient les conclusions d’analyses sociologiques réalisées par le passé. Par exemple, l’IA avait déterminé qu’un statut socio-économique élevé en 2008 était associé à une plus grande longévité jusqu’en 2020. À l’inverse, elle avait identifié la précarité et les troubles psychiques comme des facteurs de mortalité accrue sur la période.

Un outil prometteur, mais des défis à relever

Selon les chercheurs, leur étude ne visait pas à prédire la mortalité. Leur objectif est plutôt d’explorer une nouvelle méthodologie pour analyser les trajectoires de vie des individus. Cette avancée technologique ouvre la voie à des applications potentielles variées. Par exemple, elle pourrait aider à l’élaboration des politiques publiques. Les compagnies d’assurance y trouveraient également un outil d’évaluation des risques.

Cependant, les chercheurs mettent en garde contre des considérations éthiques cruciales, notamment la protection des données personnelles utilisées et la nécessité de traiter les biais algorithmiques. Selon eux, c’est très important avant d’envisager l’utilisation du modèle Life2vec pour prédire des aspects aussi sensibles que la santé ou le décès d’une personne.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

1 commentaires

One Comment

Laissez une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *