dans

Un robot assistant qui pense comme un humain

MAiRA, le robot assistant de Neura Robotics peut penser et agir comme un humain avec un minimum de supervision.

L’entreprise de robotique allemande a présenté son robot collaboratif qui peut faire le ménage sans qu’on le lui demande et répondre aux questions. Il peut distinguer les humains d’un objet, ce qui n’est pas le cas du tous les robots assistants.

Neura Robotics présente son robot assistant aussi intelligent qu’un humain

Se déroule actuellement à Dubaï le Gulf Information Technology Exhibition (GITEX). Neura Robotics, une société allemande, y expose pour la première fois. L’entreprise développe des robots pour différents environnements à savoir les maisons, les bureaux, les magasins et les centres de santé.

Le PDG David Reger a parlé des robots assistants équipés d’une intelligence artificielle que l’entreprise développe actuellement. Un prototype appelé MAiRA (multi-sensing intelligent robotic assistant) a été présenté au GITEX.

Il peut prendre à la fois le rôle d’assistant et de robot domestique. Et à la différence des autres robots de son genre, il fait automatiquement le ménage sans attendre que son propriétaire lui en donne un ordre. Autrement dit, le robot assistant a des facultés cognitives semblables à un humain.

MAiRA, le cobot à tout faire

MAiRA n’a pas besoin de supervision pour effectuer une tâche. Cependant, avec une capacité de reconnaissance vocale, il peut répondre à des questions ou traiter une commande.

Par ailleurs, les robots de Neura Robotics disposent d’un système de capteurs à 360 degrés pour une navigation intelligente. Selon Reger, il serait le premier robot assistant à pouvoir distinguer un humain d’un objet. Cela signifie qu’il ne présente aucune menace pour les humains.

Le robot MAiRA est présenté comme un cobot ou robot collaboratif, car il travaille en collaboration avec l’humain. En d’autres termes, il peut aider son propriétaire à accomplir une tâche plus rapidement. D’autre part, David Reger affirme que leurs robots sont différents des robots assistants dont les tâches sont souvent limitées. Selon lui, ils ont des « capacités cognitives, ce qui signifie qu’ils entendent, voient, ressentent et ont un cerveau qui pense ».

Pour finir, le robot assistant sera disponible à partir du mois de février à un prix abordable, a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.