in

Meta exploite l’IA générative pour la création de publicités

Meta compte sur l'IA générative pour les publicités

D'après les nouvelles, envisage de recourir à l'IA générative pour pouvoir créer des publicités pour de nombreuses entreprises.

Si certaines organisations se sont précipitées vers l' génératrice, d'autres ont pris un certain temps avant de s'y lancer. C'est justement le cas d' et Meta qui, dernièrement, vient d'annoncer l'utilisation des outils d'IA génératifs pour la création de publicités.

Créer des pubs à l'aide de l'intelligence artificielle

Selon le directeur technique de Meta, Andrew Bosworth, l'entreprise vise à créer et à fournir des outils de création de publicités par intelligence artificielle pour les entreprises. « L'équipe d'IA générative que nous avions mis en place, il y a quelques mois, est déjà opérationnelle. Et moi, en tant que directeur technique, accompagné de , PDG du groupe Meta, passons beaucoup de temps sur ce projet », a-t-il ajouté.

De son côté, Zuckerberg a annoncé, il y a deux mois, que l'équipe travaille sur un modèle de chat alimenté par l'intelligence artificielle. Cette équipe dirigée par Chris Cox, expérimente déjà l'intégration du chat sur Messenger et sur WhatsApp.

À titre d'information, Meta travaillait déjà sur un projet de création de métaverse. Mais après maintes tentatives, l'organisation est convaincue de pouvoir y arriver grâce à l'IA générative. Bosworh a même déclaré qu'avec des LLM tels que -4 ou PaLM, il serait plus facile de créer un monde en 3D. Ce qui éviterait d'avoir des connaissances approfondies en infographie ou en programmation. La création de contenu sera alors à la portée de tous et deviendra plus accessible.

Améliorez la performance de vos projets grâce à l’IA générative ?

Meta : encore plus forte et plus agile des organisations en adoptant l'IA générative ?

À l'heure actuelle, Meta considère la création de métaverse comme un projet à long terme. Mais le besoin le plus important de l'organisation de Mark Zuckerberg serait de générer des revenus publicitaires. En 2021, Apple a déjà lancé une fonctionnalité de transparence au niveau du suivi des applications. Il s'agit en effet d'un changement qui a impacté Meta et qui lui aurait coûté une dizaine de milliards de dollars pour l'année d'exercice 2022.

« Nous avons opté pour un thème bien spécifique pour la gestion de cette année : l'année de l'efficacité. Et nous allons devenir l'une des organisations les plus agiles et les plus fortes du secteur », ajoute Mark Zuckerberg.

Cela veut dire que l'objectif de Meta pour cette année est de générer le plus de revenus possible. Et que l'IA générative semble être le moyen le plus efficace pour y arriver. Au mois de février dernier, la société a lancé un appel aux investisseurs. Lors de cet évènement, Meta a également affirmé que Reels ne génère pas assez d'argent, même avec un revenu annuel d'un milliard de dollars.

Aujourd'hui, Meta n'est pas la seule organisation à vouloir se tourner vers l'IA générative. D'autres enseignes s'y sont mis, à l'instar de Movio qui utilise l'intelligence artificielle générative dans la création de vidéo marketing. Mais aussi Omneky qui a recours à GPT-3 et à DALL-E 2 dans la création de campagnes publicitaires.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *