in ,

Mistral AI s’impose dans la course à l’IA avec une levée de fonds historique de 385 millions d’euros

Créée en mai dernier, la jeune pousse française AI a annoncé dimanche avoir réalisé une levée de fonds colossale de 385 millions d'euros. Ce financement historique la propulse au sommet de l'innovation, faisant d'elle une licorne française et une championne de l'IA sur le Vieux Continent.

Une des start-ups IA les plus financées en Europe

Mistral AI n'en est pas à sa première levée de fonds. En juin, la start-up avait déjà réussi à mobiliser 150 millions d'euros. Grâce à ce nouveau financement, elle rejoint les rangs des entreprises technologiques les plus valorisées, avec une évaluation qui culmine à deux milliards de dollars. Aleph Alpha est l'autre championne européenne dans ce domaine. Cette start-up allemande a également réalisé une levée de fonds de 500 millions d'euros en novembre dernier.

La start-up française a su séduire plusieurs partenaires financiers de renom. Parmi eux, des géants tels que la prestigieuse BNP Paribas, le leader mondial du CRM Salesforce, le numéro 1 mondial de la fabrication de puces électroniques Nvidia, et le groupe maritime de renommée internationale CMA CGM. La présence des géants de la Silicon Valley parmi les investisseurs de Mistral AI atteste de la confiance qu'ils accordent à cette jeune entreprise qui n'a pas encore soufflé sa première bougie. Cela témoigne aussi de son potentiel à s'imposer dans ce secteur compétitif.

Une équipe talentueuse à la barre de cette start-up prometteuse

Mistral AI est créée en mai par trois experts français en intelligence artificielle, ayant été recrutés par des géants américains. Puis, ils ont choisi de revenir à Paris, apportant avec eux leur savoir-faire pour fonder cette start-up française.

À la tête de la jeune pousse, le PDG Arthur Mensch, âgé de 31 ans, est un polytechnicien et normalien qui a travaillé chez Google DeepMind pendant trois ans. Il s'est associé avec Guillaume Lample et Timothée Lacroix, tous deux forts d'une expérience passée chez , pour lancer Mistral AI. Actuellement, la start-up compte 22 salariés dont de nombreux ingénieurs experts en IA.

« Depuis la création de Mistral AI en mai, nous suivons une ambition claire : créer un champion européen à vocation dans l'intelligence artificielle » a déclaré, Arthur Mensch dans le communiqué du groupe.

Une licorne tricolore, crédible concurrente des géants américains de l'IA

Cette croissance de Mistral AI intervient à un moment crucial pour l'intelligence artificielle en Europe. L'Union Européenne prépare la régulation de cette technologie, à travers l'AI Act. L'objectif de ce projet est d'encadrer ce secteur tout en promouvant l'innovation européenne. L'Allemagne et la France ont initialement exprimé des réticences. Les deux pays craignaient la mise en place d'une régulation excessive qui pourrait entraver l'essor de leurs jeunes champions dont Mistral AI. Après trois jours de négociations, les pays membres ont finalement trouvé un terrain d'entente.

Mistral AI créé et fournit aux entreprises des modèles de langage en open source entraînées à partir de données publiques. Jusqu'à présent, les États-Unis dominent nettement la course à l'IA, avec en tête et son célèbre chatbot IA ChatGPT. La start-up a reçu en début d'année un financement massif de . Elle prévoit également de dévoiler l'année prochaine. Google cherche à prendre la tête du secteur avec le récent déploiement de , son modèle de langage multimodal. Meta, de son côté, a développé LLaMA.

Avec cette levée de fonds, Mistral AI aspire à devenir le principal rival européen de ces start-ups et aussi à dominer le marché mondial. « Notre objectif a toujours été de devenir un leader mondial de l'intelligence artificielle en Europe » a déclaré son PDG.

YouTube video

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *