dans ,

Comment sélectionner les meilleurs CV à l’aide de l’IA ?

Le rôle de l'IA dans le tri des CV

En s’appuyant sur l’intelligence artificielle (IA), les recruteurs peuvent trier plus rapidement les CV. Celle-ci peut également les aider à trouver les meilleurs candidats.

Plusieurs entreprises ont déjà adopté les solutions d’IA et de machine learning pour accélérer les processus de recrutement. Le tri des CV fait partie des tâches pour lesquelles ces technologies ont un grand succès. Découvrez en détail comment l’intelligence artificielle peut vous aider à trier et à sélectionner les meilleurs CV.

Le rôle de l’IA dans le tri des CV

Dans un recrutement, la sélection des candidats commence avant tout par le tri des CV. Il s’agit d’une tâche chronophage pour les recruteurs qui consiste à cartographier les compétences des demandeurs d’emploi. Cependant, la vacance d’un poste contraint souvent ceux-ci à trouver un nouveau collaborateur en urgence. Afin d’accélérer le processus, des entreprises ont opté pour un ATS ou un système de suivi des candidats basé sur l’IA pour présélectionner les CV. Grâce au machine learning, il suffit de définir les critères de sélection et l’ATS fait le reste du travail.

Comment procéder ?

Il existe différentes approches pour trier les CV à l’aide d’un logiciel d’IA. La première, le scoring, consiste à noter les candidats en fonction des critères préétablis par le recruteur. Le ranking s’appuie sur les occurrences des mots-clés également définis par le recruteur tandis que le logiciel de matching compare le CV à l’offre d’emploi. Enfin, le parsing vise à analyser le contenu du CV pour extraire les informations pertinentes, notamment les expériences et les compétences.

Les avantages à en tirer

Avant l’adoption de l’IA, les anciens ATS faisaient l’objet de critiques concernant la partialité. La subjectivité est encore plus dominante quand ce sont des recruteurs humains qui doivent trier les CV. En effet, malgré les critères préétablis, certaines informations peuvent détourner leur attention.

À plusieurs fins, l’automatisation est aujourd’hui une fonction qui profite à toutes les organisations. Pour le tri des CV, l’IA permet de gagner du temps, mais aussi de réduire les risques de préjugés inconscients.

L’IA permet d’économiser un temps précieux

Lors de chaque recrutement, les responsables des ressources humaines se retrouvent face à une accumulation de candidatures. De plus, une étude a révélé que 75 à 85 % des CV ne sont souvent pas qualifiés. Les recruteurs doivent donc commencer par trier les CV pour obtenir une liste plus restreinte. Maintenant, un algorithme d’automatisation peut se charger de cette tâche de présélection à leur place. L’IA peut aller plus loin encore, en sélectionnant les candidats pour la prochaine étape, notamment l’entretien.

Trouver les meilleurs candidats

Dans la guerre des talents, les recruteurs mettent tout en œuvre pour sélectionner les candidats les plus qualifiés pour l’organisation. C’est un concept qui va au-delà d’une simple sélection des CV et des entretiens. Effectivement, pour trouver les meilleurs talents, les responsables de recrutement doivent se baser sur l’analyse de modèles de données.

Outre les informations sur le CV, l’IA permet d’analyser le langage corporel ou le choix des mots pour renforcer les critères de sélection. Cela permet aussi de passer au crible les candidats passifs.

Utiliser l’IA pour trier les CV de manière objective

Avant de s’équiper des ATS et de l’IA, les recruteurs se basaient principalement sur l’intuition pour trier les CV. Mais cette approche favorise les préjugés personnels, même inconsciemment. Entre autres, les informations liés à la religion, à l’éducation ou même au sexe peuvent influencer les recruteurs. Il s’agit, en réalité, d’une erreur humaine souvent inévitable.

Au cours des processus d’apprentissage des premiers outils de sélection automatisés, les fournisseurs d’ATS ont expérimenté des algorithmes biaisés. Mais actuellement, les algorithmes d’IA et de ML ne rencontrent plus ces problèmes. Ainsi, les recruteurs peuvent se fier sur ces systèmes d’IA pour se focaliser uniquement sur les compétences de chaque candidat.

Aujourd’hui, si certains ATS rejettent les candidatures, ce sera la conséquence de critères de sélection plus stricts que les recruteurs utilisent pour réduire le nombre de candidatures à traiter.

Dans quelles mesures utiliser l’IA pour trier les CV ?

Dans tous les cas, en matière de ressources humaines, le retour d’information du candidat est un élément principal. Les candidats ont le droit d’être informés sur les décisions et surtout de connaître le processus.

L’utilisation des outils basés sur l’IA facilitera la sélection des CV, la recherche de talents et l’intégration. Autrement dit, l’intelligence artificielle rendra le processus plus pratique et plus rapide. Par ailleurs, l’IA peut intervenir dans d’autres étapes du recrutement. Par exemple, certains employeurs utilisent des systèmes d’analyse faciale pour déterminer l’intention des candidats lors des entretiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.