dans

AI Dungeon : qu’est-ce que c’est et comment y jouer

AI Dungeon

AI Dungeon est une fiction interactive dans laquelle l’intelligence artificielle est utilisée pour générer les textes. Autrement dit, il s’agit d’un jeu d’aventure textuel dont les scénarios ne sont pas pré-écrits, mais générés en temps réel.

Le champ d’application de l’intelligence artificielle est en quelque sorte illimité. Elle offre la possibilité de repousser les limites dans certaines inventions déjà étonnantes. L’une de ses catégories, le NLP (Natural Language Process) donne la possibilité aux programmes informatiques d’interagir avec les humains dans le langage naturel. Dans AI Dungeon, son utilisation donne une nouvelle alternative aux jeux d’aventures textuels.

Qu’est-ce qu’AI Dungeon ?

AI Dungeon est un jeu d’aventure textuel qui utilise l’intelligence artificielle pour générer du contenu. En gros, un jeu d’aventure textuel consiste à saisir les commandes pour exécuter les tâches. Généralement, dans la plupart de ces jeux, les scénarios sont pré-écrits. Autrement dit, si le joueur entre une entrée pour laquelle le jeu n’a pas été programmé, le système ne pourrait pas le comprendre. Dans le cas d’AI Dungeon, le contenu textuel est généré en temps réel grâce à un modèle de langage alimenté par l’IA. En plus de créer les scénarios, ce jeu donne également la possibilité de personnaliser les paramètres, toujours avec des mots.

Son développement

AI Dungeon repose principalement sur le modèle de langage d’OpenAI, ayant débuté avec le GPT-2, et plus tard le GPT-3. Autrement dit, le jeu a évolué en parallèle avec le réseau neuronal générateur de texte.

La première version du jeu a été développée en 2019 par Nick Walton dans le cadre d’un hackathon. Appelé AI Dungeon Classic, le jeu se basait alors sur le GPT-2. Il s’agit d’une IA génératrice de texte qui a donc permis au système de créer des récits d’aventures. Pour faire simple, la startup Latitude voulait créer un jeu dans lequel le joueur a une totale liberté de faire ce qu’il veut. Toutefois, le nombre d’actions possibles dans la première version était encore limité.

La version complète du GPT-2 a été publiée en novembre 2019 avec douze fois plus de paramètres que la première. De ce fait, Walton a recréé le jeu en le baptisant AI Dungeon 2. Pour former l’IA du jeu, les développeurs ont utilisé des contenus du site ChooseYourStory.com ainsi que des règles et des aventures dans le jeu Dungeons & Dragons. La deuxième version comprend une interface web ainsi que des applications pour iOS et Android. Quelques mois plus tard, Walton et ses collègues de Latitude ont ajouté un mode multijoueur.

Le modèle Dragon

OpenAI a lancé le GPT-3 en 2020, ce qui signifie qu’AI Dungeon a aussi évolué. Les développeurs ont introduit un nouveau modèle d’IA pour la version premium du jeu qu’ils ont baptisé Dragon et qui exploite donc l’API d’OpenAI. Quant à la version gratuite, elle a été rebaptisée Griffin. Au cours de la même année, AI Dungeon a intégré une nouvelle fonction dite « Mondes ». Celle-ci permet de choisir parmi une sélection de mondes pour jouer. Pour Walton, cette avancée signifie que les joueurs pourront exploiter le jeu avec des possibilités infinies de scénarios.

Comment jouer à AI Dungeon ?

Précisons avant tout que le jeu est développé en anglais, ce qui signifie qu’il faut maîtriser la langue pour y jouer. Certes, le joueur peut demander à l’IA de traduire les textes en français, mais cela risque de réduire la cohérence de l’ensemble. Par ailleurs, si vous n’avez pas encore joué à un jeu de rôle textuel, le principe consiste à saisir l’action que vous exécuterez en présence d’une situation donnée. Notons également qu’AI Dungeon est un jeu F2P (free-to-play) mais une inscription est requise pour y jouer.

Le gameplay

Le joueur peut lancer une nouvelle aventure en sélectionnant « New Game ». Il devra ensuite choisir parmi plusieurs options.

La première, « World », permet de choisir le monde dans lequel l’histoire va se dérouler. Les mondes dans la version gratuite incluent Xaxas, Kedar, Winterbloom, Fiomar et Kringle. Pour la version premium, le joueur peut jouer dans les mondes de Gorgon, Toranis, Alarathos, Besatheus, Guantelet, Planet Omega, Orbis, Maelstrom ou Procavia.

À chaque monde du jeu AI Dungeon correspond des options concernant les paramètres et les personnages. Par conséquent, après avoir sélectionné un monde, le joueur doit choisir un paramètre (fantastique, mystère, apocalyptique, zombies ou personnalisé). Ensuite, il sélectionne un personnage (noble, chevalier, écuyer, magicien, ranger, paysan, voyou).

Enfin, le Prompt marque le début du jeu. Il s’agit d’un texte d’environ 2000 caractères qui présente le scénario de départ. Autrement dit, il contient des informations sur le personnage, le lieu, les personnes environnantes, etc.

Les autres modes

Outre les options précédemment citées, AI Dungeon présente également différents modes. Le mode survie est exclusivement disponible dans la version premium. Le jeu propose également un mode multijoueur au cours duquel les joueurs interagissent à tour de rôle avec l’IA. Cette option fonctionne à la fois pour les parties en ligne sur différents appareils ou sur un appareil partagé. Néanmoins, le joueur qui héberge une partie multijoueur doit avoir un abonnement premium. Enfin, l’option « Featured Scenarios » permet de jouer dans les scénarios créés par les autres utilisateurs de la communauté AI Dungeon.

Interagir avec l’IA dans AI Dungeon

Il existe principalement trois types d’interaction avec l’intelligence artificielle dans le jeu. La fonction « Do » consiste à saisir l’action que le joueur souhaite entreprendre. L’IA réagira en générant un texte racontant l’impact de cette action dans le contexte de l’histoire.

La fonction « Say » est similaire à la précédente, mais au lieu d’une action, l’entrée correspond à une phrase de dialogue. Elle permet au joueur de communiquer avec les personnages du jeu.

Enfin, la fonction « Story » qui signifie histoire permet de décrire un événement que le joueur veut voir se produire. Elle permet également de renforcer l’intrigue si le texte généré par l’IA ne satisfait pas le joueur. L’intrigue doit contenir au moins trois phrases pour permettre à l’IA de générer un contenu plus précis.

Il existe une autre fonction appelée « Continue » qui est en fait une entrée vide. Autrement dit, elle invite l’IA à continuer de générer du texte sans que le joueur intervienne dans le récit.

L’IA du jeu a-t-elle des limites ?

Cela va de soi, l’IA Dragon offre une meilleure performance pour le jeu. Néanmoins, étant donné qu’il s’agit d’une fonction premium, elle n’est pas toujours à la portée de tous.

L’IA dans AI Dungeon 2 peut avoir des difficultés à comprendre certaines entrées. Notons d’abord que la fonction « Do » mettra la deuxième personne ( « you ») en tête de chaque phrase. De ce fait, si le joueur entre la première personne, à savoir « I », l’IA pourrait devenir incohérente.

Par ailleurs, malgré son niveau de compréhension, une surcharge d’informations pourrait conduire l’IA à une confusion. Cela pourrait par exemple être le cas si le joueur implique trop de personnages ou plusieurs lieux différents. De même, le modèle pourrait avoir plus de difficultés à interpréter les phrases complexes, mal orthographiées ou mal ponctuées.

Cependant, l’IA en question est un modèle de machine learning, ce qui signifie qu’elle peut apprendre à mesure qu’elle reçoit des entrées. En outre, plus elle apprend de nouveaux vocabulaires, plus elle améliore sa performance.

AI Dungeon : le revers de la médaille

Rappelons que le jeu d’aventure textuel AI Dungeon a été conçu pour offrir une liberté aux joueurs quant aux scénarios. En d’autres termes, ils peuvent imaginer des histoires avec des thèmes et des possibilités d’événements illimités.

Mais certains utilisateurs abusent de ce concept de liberté. En effet, des joueurs ont exploité l’IA pour générer des jeux d’aventures sexuels et abusifs dont certains touchaient des mineurs.

Les équipes de Latitude ont donc mis en place des mesures pour empêcher ces contenus. Plus précisément, ils ont décidé de procéder à la modération de contenu, en filtrant les contenus écrits par les utilisateurs. Cependant, cette mesure est critiquée par des utilisateurs qui déclarent que les messages d’avertissement se déclenchent trop souvent. Par exemple, si une phrase saisie contient la mention « 8 ans », cela entraînerait un signalement même s’il n’est pas question d’un enfant. En outre, certains traduisent le filtrage de contenu par une fouille inutile de leurs créations privées et fictives.

Latitude a également ajouté une autre fonctionnalité qui n’a pas non plus fait l’unanimité : le mode « sûr ». Selon certains joueurs, alors que celui-ci filtre les suggestions de l’IA, cela donnait lieu à des écritures érotiques plus créatives.

D’autres mesures

L’équipe continue de soutenir les contenus non sécurisés (NSFW). Cela inclut les contenus adultes consensuels, la violence et les blasphèmes. Cependant, elle reste ferme sur le fait d’empêcher l’utilisation d’AI Dungeon pour générer des contenus dans les thèmes sexuel et pédophile.

À cette fin, les développeurs ont amélioré le système de feedback basé sur l’IA. Par ailleurs, ils invitent les utilisateurs à signaler les avertissements infondés qui risquent d’impacter les autres contenus.

Ai dungeon : les astuces pour le jeu

Pour tirer le meilleur parti d’un donjon AI, il faut avant tout changer sa mentalité. Dans un jeu d’aventure ou de rôle typique, l’ordinateur joue un rôle important. Il détermine ce qu’il faut faire ou ne pas faire et comment réagir à certaines actions. L’IA de « AI Dungeon » ne constitue pas un arbitre très efficace.   À chaque étape, il faut déterminer quelle suggestion de l’IA convient le mieux. Mais en cas inverse, il existe plusieurs options qui se présentent.

Réessayer

La solution la plus simple consiste à ignorer la dernière suggestion de l’IA et à lui demander de la régénérer. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’une tricherie. En fait, l’IA peut prendre une mauvaise décision et il est probable que le gamer ait envie d’abandonner l’aventure.

Modifier

Il ne faut pas hésiter à modifier les réponses de l’ordinateur, même pour les choses les plus simples. Il est conseillé de corriger certaines choses, par exemple lorsque l’IA confond une personne avec une autre, ou lorsqu’elle dit deux choses contradictoires à la suite. Le texte de vos étapes précédentes sera utilisé comme contexte lorsque l’IA générera de nouveaux résultats. En réglant ces petits problèmes, vous aidez l’IA à rester sur la bonne voie et vous évitez que ces problèmes ne s’aggravent.

Il peut arriver que la réponse ne soit pas très agréable, mais qu’elle contienne le noyau d’une idée intéressante que vous souhaitez utiliser. Alors, il suffit de la réécrire en fonction des besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.