in

AI Expert | Pierre de la Grand’rive (Ingénieur IA générative, Delos Intelligence)

Pierre de la Grand'rive

Dans le cadre de notre dossier « Expert I.A : La force des algorithmes pour résoudre les énigmes du futur. », Pierre de la Grand'rive, ingénieur IA générative chez Delos Intelligence, a accepté de faire un point sur l'année écoulée et sur les grands enjeux du secteur de l'IT.

Intelligence-artificielle.Com : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? (Quel poste occupez-vous, dans quelle entreprise)

Pierre de la Grand'rive (Ingénieur IA générative, Delos Intelligence) : Je suis le Directeur technique de Delos Intelligence, jeune entreprise de conseil et service spécialisée en IA générative. Nous réalisons des logiciels de pointe en assemblant différentes technologies d'IA, et nous sensibilisons les entreprises aux enjeux de cette nouvelle. Nous dispensons en particulier des formations techniques, pour faire comprendre aux entreprises et au grand public le potentiel immense de ces technologies, et les aider à s'orienter et à définir précisément leurs premiers chantiers.

Quelles sont les dernières avancées et innovations dans le domaine de l'IA qui ont retenu votre attention récemment 

Lorsqu'on parle d'IA, il est important de distinguer l'IA générative des précédentes formes (discriminatives ou « traditionnelles »). Elles sont liées, mais fonctionnent de manière fondamentalement différente. La sortie de -3.5 est naturellement la grande de l'année passée. Mais toutes les solutions qui en ont découlé depuis en l'espace de quelques mois sont aussi formidables : la et instantanée à l'oral, la possibilité de se créer un double vidéo en quelques minutes, les progrès exceptionnels dans la génération d'images (Dall-E 3). Chacune de ces avancées aurait été un séisme il y a encore quelques années. Aujourd'hui, elles sont si nombreuses qu'elles passent parfois sous les radars.

Quels secteurs ont le plus bénéficié de l'intégration de l'IA 

En IA générative, il est trop tôt pour dire quels seront les secteurs qui en bénéficieront le plus. Durant la dernière année, le monde de la création, de la publicité et du marketing sont probablement ceux qui ont vu la plus grande évolution dans leur travail quotidien. Mais la puissance de l'IA générative tient dans sa polyvalence, et il n'est pas présomptueux d'affirmer aujourd'hui que tous les secteurs en bénéficieront de manière significative.

Comment voyez-vous l'avenir de l'IA et son impact sur la société 

Ces outils vont sans aucun doute reconfigurer les métiers actuels. À plus d'un titre, ils peuvent constituer une belle opportunité : je pense particulièrement à la polyvalence que quiconque peut désormais acquérir. Ces outils peuvent être pris en main par des non-spécialistes : ils s'adressent à tous et démultiplient les capacités de chacun. De plus, l'IA peut nous libérer et simplifier toute la surcouche de tâches administratives et fastidieuses qui parasitent notre travail et notre temps personnel.

Améliorez la performance de vos projets grâce à l’IA générative ?

Quel est votre avis sur l'impact qu'a et qu'aura l'IA sur l'emploi en France ?*

Il serait faux de dire que l'IA n'aura pas de conséquence sur l'emploi, en France ou ailleurs dans le monde. Récemment, l'entreprise Onclusive a fait parler d'elle en licenciant 200 personnes pour « les remplacer par des IAs ». Cela ne veut pas dire qu'elle n'en créera pas beaucoup aussi. L'avenir sur ce sujet est très incertain.

Quels sont les principaux défis éthiques liés à l'IA et comment les abordez-vous dans votre travail ?

Dès le début, ces sujets et la responsabilité qui nous incombait a été au cœur de notre réflexion. Le projet d'assistant à l'hôpital que nous avons mené est un bel exemple de ce que l'IA générative peut amener de positif à la société. Nous discutons beaucoup de ces sujets en interne, et des lignes rouges que nous devons fixer. Ce sont des questions difficiles, mais nous essayons de garder en toute situation la machine au service de l'homme et de ne jamais renverser ce rapport.

Quelles sont, selon vous, les opportunités et les défis futurs pour les experts en IA, notamment en ce qui concerne l'évolution de la technologie et de la réglementation ?

L'expert en IA est plus proche de l'ingénieur : il assemble des pièces, les met bout à bout pour construire des systèmes puissants. La vitesse d'évolution de la technologie et l'instabilité actuelle du marché sont des difficultés quotidiennes, sur lesquelles nous travaillons particulièrement.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent se lancer dans une carrière dans l'IA ?

Il y a encore un an, l'IA était réservé à des cercles fermés de spécialistes. Aujourd'hui, elle est accessible à de très nombreuses personnes. Mes conseils : comme en toute chose, ne vous bornez pas à la surface des choses. Creusez ces outils, essayez de vous les approprier. L'innovation vient avec la compréhension de leur fonctionnement. Et ne pensez pas que ces évolutions ne vous concernent pas ou seront réalisées faites par les autres : engagez vous dedans, soyez créatifs et ambitieux dans les outils que vous imaginez.

 

Propos recueillis par Mathilde Flory.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *