dans ,

Boomy, l’IA pour créer une musique et percevoir des redevances

Boomy IA musique

Boomy est une start-up qui utilise l’IA pour permettre à ses utilisateurs de créer de la musique en quelques minutes.

Parmi les différents outils d’intelligence artificielle utilisés dans l’industrie musicale, Boomy se démarque en proposant de partager 80 % de redevances avec les créateurs. Les musiciens labellisés par Boomy peuvent s’enregistrer en tant que coauteurs auprès des organismes de droit d’édition.

Créer de la musique gratuitement avec Boomy

Boomy a été cofondé par Alex Mitchell qui est également son PDG. Selon lui, l’un des principaux obstacles qui empêchent les musiciens amateurs de se faire publier est d’ordre technologique. Autrement dit, l’installation de studio d’enregistrement à domicile et la maîtrise des outils nécessaires posent des difficultés.

Pour faire simple, Boomy est une application de studio de musique en ligne, basée sur l’IA. Les utilisateurs peuvent composer gratuitement un son original en moins de 10 minutes. En effet, il suffit de cliquer sur un bouton pour créer une chanson, en sélectionnant le rythme de son choix.

En quelques secondes, Boomy génère un mixage que l’utilisateur peut ensuite ajuster ou améliorer avec d’autres instruments. L’application propose également de télécharger instantanément la musique sur les 40 plateformes de streaming et réseaux sociaux. L’auteur pourra alors percevoir des redevances en fonction du nombre d’écoutes de sa composition.

Conserver une part de 80 % des redevances

Face aux différents contrats de plusieurs millions de dollars pour le rachat de droits d’auteurs, le principe de l’entreprise consiste plutôt à rémunérer équitablement les artistes, d’après Mitchell.

Par ailleurs, Boomy se veut être différent des autres IA utilisées dans la création de musique. Certaines utilisent par exemple l’intelligence artificielle pour l’auto-mastering ou pour composer un son en se basant sur les caractéristiques d’une chanson célèbre.

Pour sa part, Boomy n’est pas entraîné sur des œuvres protégées par le droit d’auteur. L’application construit des beats et compose à partir de zéro. Pour ce faire, elle utilise des algorithmes qui effectuent un mixage automatique.

Les utilisateurs peuvent s’enregistrer en tant que coauteurs, avec Boomy comme label, auprès des organismes de droits d’édition. Par ailleurs, l’entreprise a mis en place un système qui vise à octroyer 80 % des revenus à ses musiciens. Quant aux créateurs qui veulent obtenir les droits d’auteurs, ils peuvent les acheter à l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.