in ,

Le clonage vocal par IA : tout ce qu’il faut savoir sur cette technologie

L’industrie de l’intelligence artificielle ne cesse de s’améliorer de jour en jour. Au cours de la dernière décennie, de nombreux outils IA ont ainsi vu le jour. Toujours plus polyvalents, ils sont aussi de plus en plus performants.  Le clonage vocal représente l’une des prouesses remarquables de cette technologie révolutionnaire. Ceci vous permet de cloner votre voix grâce à la création d’une copie numérique.

Une réplique synthétique et à l’identique de la voix

Le clonage vocal est une technologie qui a recours à l’intelligence artificielle pour créer une réplique synthétique de la voix naturelle d’un individu. Il s’agit d’entraîner un modèle de synthèse vocale à imiter les caractéristiques de la voix, comme le timbre, le ton, le rythme, les intonations, l’accent, etc.  L’intelligence artificielle prend même en considération les modèles de parole de la personne et ses émotions, ainsi que les diverses nuances qui font que sa voix est unique. Le processus implique ainsi de fournir au modèle une quantité suffisante d’enregistrements audio de la voix à cloner, afin qu’il puisse apprendre à reproduire fidèlement ses subtilités.

L’IA a la capacité d’apprendre et d’assimiler toutes les caractéristiques qui différencient chaque voix. Ce qui donne des résultats d’une extrême précision. Une fois entraîné, le modèle de synthèse vocale est capable de générer de nouveaux énoncés avec la voix clonée en y intégrant le texte désiré.

Un processus complexe de réplication en plusieurs étapes

Le clonage vocal à l’aide d’un outil IA est un processus complexe. Il requiert la collecte de données vocales issues de sources variées. Des enregistrements dans une gamme complète de tonalités et de hauteurs sont même nécessaires pour distinguer les caractéristiques de la voix à cloner. Puis, il revient aux algorithmes d’apprentissage automatique ou machine learning de les décomposer.

Une fois la voix décomposée, ils procèdent à une analyse approfondie des différentes composantes. Outre le ton et la hauteur, cela inclut la vitesse d’élocution. Ensuite, les algorithmes créent une synthèse vocale avant de mettre au point des clones vocaux. Cette dernière étape consiste à fusionner les données vocales analysées pour obtenir une nouvelle voix synthétique.

Un vaste éventail d’applications avec des risques avérés

Il existe une multitude d’applications possibles au clonage vocal avec l’intelligence artificielle. D’ailleurs, il est rapidement devenu populaire dans le secteur du divertissement. D’autres domaines d’activité sont aussi impactés par cette technologie comme le service client pour prendre en charge les requêtes de routine. Ce qui permet aux employés de se concentrer à des tâches plus complexes. Dans le domaine de l’éducation, le clonage vocal peut être exploité pour créer des supports d’apprentissage. Cela peut également être utilisé dans le domaine culturel, par exemple, pour réaliser des podcasts à partir des livres d’un auteur, et ce, en utilisant sa propre voix.

Néanmoins, cloner une voix avec la puissance des outils IA actuels génère des risques à ne pas sous-estimer en cas d’utilisation à mauvais escient. En effet, comme il s’agit d’une technologie toute récente, il n’est pas encore régi par une directive légale. Parmi les principales préoccupations figurent aussi le consentement et la propriété des données vocales.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *