dans

Comment construire le meilleur PC pour le deep learning ?

Construire un PC pour le deep learning

Pour se lancer dans des opérations de deep learning, il faut commencer par avoir le bon matériel, c’est-à-dire un PC à la hauteur.

Le deep learning est un domaine qui suscite l’intérêt des développeurs en IA actuellement. Il consiste en une technique d’apprentissage qui imite le fonctionnement du cerveau humain. Mais un projet ambitieux requiert un matériel puissant et efficace, ce qui n’est pas le cas des PC ordinaires. Voici pourquoi.

Un PC ordinaire ne peut pas prendre en charge le deep learning

Pour prendre en charge le deep learning, il faut un PC adapté et non pas un PC ordinaire. Cela signifie qu’un ordinateur normal n’a pas le niveau nécessaire pour l’apprentissage profond. Par conséquent, les coûts de construction de ces deux types de PC sont également très différents, mais vous allez comprendre pourquoi.

Tout d’abord, la principale différence c’est que les PC normaux utilisent des processeurs ordinaires, facilement accessibles sur le marché. En revanche, le deep learning nécessite l’utilisation de processeurs spécifiques pour l’IA. Cela va sans dire que la puissance et l’efficacité de ces deux types de processeurs sont inégales. Par ailleurs, si tout le monde peut utiliser un ordinateur, un PC spécialement conçu pour le deep learning est exclusivement destiné aux professionnels de l’IA.

La différence des coûts s’explique donc par un écart tangible entre l’efficacité, la rapidité et la productivité entre les PC ordinaires et les PC pour le deep learning.

De quoi est constitué un ordinateur pour l’apprentissage profond ?

Le principal composant d’un ordinateur, quel que soit le type, est la carte mère. Elle doit être compatible avec tout le reste du matériel qui inclut un GPU ou une carte graphique. Les meilleurs GPU pour un PC destiné au deep learning sont sans doute ceux de AMD et de NVIDIA.

Ensuite, le CPU ou l’unité centrale pour un ordinateur dédié à l’apprentissage profond doit avoir 12 cœurs et 24 threads. De plus, les charges de travail de l’IA génèrent de grandes quantités de chaleur. Un autre composant indispensable est donc un refroidisseur de CPU. Concernant la RAM, il est conseillé d’en choisir une qui a au moins deux fois la taille du GPU.

L’alimentation PC est également un élément important à prendre en compte lors de la construction d’un PC pour le deep learning. Enfin, tout système d’IA est gourmand en données, ce qui requiert l’utilisation d’un bon disque dur SSD.

Pour terminer, deux choses doivent être prises en compte avant de construire le meilleur ordinateur pour le deep learning : le budget et l’objectif. Le choix des composants dépend de ces deux points.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.