dans ,

DeepMind : une IA pour traiter les maladies négligées

DeepMind utilise l'IA pour s'attaquer aux maladies mortelles

DeepMind utilise l’IA pour s’attaquer aux maladies mortelles négligées, à savoir la maladie de Chagas et la leishmaniose.

Grâce à une intelligence artificielle, les recherches qui prennent des années aux scientifiques sont rapidement bouclées. Cartographier des protéines afin de développer de nouveaux médicaments, voilà ce que l’IA de DeepMind propose.

DeepMind veut utiliser l’IA pour lutter contre les maladies mortelles

La société londonienne DeepMind est une filiale d’Alphabet, la maison mère de Google. Avec Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi), leur initiative consiste à développer de nouveaux traitements pour la maladie de Chagas et la leishmaniose. Dans cette fin, DeepMind a choisi une approche impliquant l’intelligence artificielle, qui est le programme AlphaFold.

Il s’agit d’un programme qui permet de prédire et de cartographier la structure des protéines. L’année dernière, AlphaFold a remporté le concours CASP (Critical Assessment of Structure Prediction) pour avoir réussi sa mission en quelques jours. Il faut savoir que pour des scientifiques en laboratoire, ce travail peut prendre des années. Pourtant, c’est un processus fondamental dans la création de traitements médicaux. En d’autres termes, les protéines, telles que les enzymes, les anticorps ou les insulines, sont essentielles pour lutter contre différentes maladies.

Le programme AlphaFold profiterait aux pays en développement

Selon Pushmeet Kohli, directeur de DeepMind AI-for-science, cette nouvelle opportunité de comprendre la biologie et d’accélérer la recherche scientifique est enthousiasmante. Ils souhaiteraient surtout utiliser le programme pour les régions négligées. Autrement dit, AlphaFold devrait impacter les pays qui n’ont pas assez de ressources pour lutter contre certaines maladies.

Par ailleurs, le DNDi a récemment fait une découverte prometteuse. En effet, des chercheurs ont trouvé une molécule qui peut se lier au Trypanosoma cruzi et l’anéantir. Il s’agit d’une protéine qui correspond au parasite responsable de la maladie de Chagas. Grâce à AlphaFold, ils ont réussi à prédire la structure de cette protéine, ce qui contribuera à la conception de nouveaux médicaments.

Les maladies tropicales et mortelles comme la leishmaniose et la maladie de Chagas touchent plus de 23 millions de personnes dans le monde. Pourtant, la plupart des médicaments et des traitements sont obsolètes. DeepMind prévoit également d’autres partenariats pour mettre cette IA au service de la lutte contre d’autres maladies, éventuellement le cancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.