in

L’IA accélère la découverte de nouveaux médicaments

L'IA accélère la découverte de nouveaux médicaments

L’IA fait naître une nouvelle génération d’entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques pour la découverte de nouveaux médicaments.

La science pharmaceutique est un domaine dans lequel les erreurs coûtent cher. Désormais, grâce à l’intelligence artificielle, le processus de recherche et de développement de nouveaux médicaments est devenu plus précis et plus rapide.

La découverte de nouveaux médicaments grâce à l’IA

En effet, l’intelligence artificielle combinée à l’industrie pharmaceutique et biotechnologique permet d’améliorer le développement de nouveaux traitements médicaux. Cette technologie de pointe rend les travaux plus rapides et surtout plus précis. De ce fait, une poignée de nouvelles entreprises émerge, en tirant parti de l’IA pour la découverte de nouveaux médicaments.

L’une d’entre elles est Generate Biomedicines qui utilise l’apprentissage automatique dans le but d’accélérer la découverte des protéines thérapeutiques. Elle se sert des structures existantes comme modèles, pour mettre au point de nouvelles fréquences protéiques dans une fin thérapeutique. La technologie utilisée par Generate a d’ailleurs permis de découvrir un traitement pour la Covid-19 avec un taux de réussite élevé.

D’autre part, l’entreprise Turbine réunit l’informatique, la biologie moléculaire et un modèle cellulaire très avancé pour concevoir des traitements pour le cancer. Pour développer un traitement, elle utilise une technique de stimulation cellulaire. Et grâce à l’intelligence artificielle, la vitesse du processus est considérablement accélérée.

Des traitements de pointe

Genome Biologics est spécialisée dans les maladies cardiovasculaires et cardiométaboliques. Elle déploie, avec l’aide de l’intelligence artificielle, une technique d’interférence ARN. Six médicaments sont en cours de développement chez Genome Biologics. GEN-387, l’actif pour traiter l’insuffisance cardiaque avec fraction d’éjection réduite (IC-FER) devrait entrer en phase d’essais cliniques cette année.

Une autre entreprise émergente, Insitro, associe la biologie computationnelle et l’IA pour la découverte de nouveaux médicaments. Elle développe actuellement des traitements pour la sclérose latérale amyotrophique, la démence fronto-temporale et la stéatohépatite non alcoolique, en collaboration avec des tierces parties.

Enfin, XtalPi combine l’IA, la physique quantique et le cloud computing pour la découverte de nouveaux médicaments. Avec de telles ressources, elle ne peut qu’améliorer la R&D pour de meilleurs résultats.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Réduire les embouteillages grâce à l'intelligence artificielle

Réduire les embouteillages grâce à l’intelligence artificielle

Intelligence artificielle

L’intelligence artificielle : tout ce qu’il y a savoir