dans

Développeur NLP : tout savoir sur ce métier

Développeur NLP

Le développeur NLP est le professionnel grâce auquel l’interaction entre les langages humains et les ordinateurs devient possible. Ce métier relie l’informatique, l’intelligence artificielle et la linguistique dans un seul concept.

Entre autres métiers à l’IA, celui du développeur NLP est particulièrement important. En effet, il permet à une machine de comprendre les humains et inversement. Son travail n’est pas purement informatique, car il implique en grande partie des éléments de la linguistique humaine.

En quoi consiste le métier d’un développeur NLP ?

Avant de parler du métier de développeur, voyons d’abord ce que le concept du Natural Language Processing (NLP) signifie vraiment. Il s’agit d’une méthode de compréhension du langage écrit ou oral qui se concentre sur l’interaction entre les ordinateurs et les humains. Le NLP rassemble donc l’informatique, les sciences de l’information, l’intelligence artificielle et la linguistique.

L’efficacité des machines dans la gestion des ensembles de données et de faire des calculs est incontestable. Toutefois, quand il s’agit de prendre en compte les centaines de langues humaines existantes et toutes ses complications, elles ont besoin d’aide. 

C’est le NLP qui permet aux chatbots et aux assistants vocaux de comprendre ce que nous leur disons, et aussi de faire des suggestions de services ou de produits.

Les missions du développeur NLP

Conformément au concept développé précédemment, le développeur NLP est donc responsable de la programmation derrière la capacité des ordinateurs à traiter et à analyser le langage naturel.

Généralement, ce professionnel travaille sur des projets de recherche et développement. Cela commence par une analyse du problème donné, afin de trouver les solutions les plus adéquates. Dans le cas d’un chatbot, il doit, par exemple, faire en sorte que celui-ci soit capable de répondre aux questions des clients et de faire des rapports.

Il devra alors sélectionner des algorithmes pour extraire les informations qui permettent de comprendre les textes. Ensuite, il devra développer des scripts et enfin lancer des analyses.

En gros, ses principales tâches consistent à concevoir, développer et former des systèmes NLP, puis à définir des ensembles de données pour l’apprentissage des langues. Par ailleurs, il doit transformer le langage naturel en fonctionnalités utiles pour les machines. Tout au long du processus, il doit exécuter des expériences d’évaluation pour mettre en œuvre les changements nécessaires et analyser les bogues.

D’autre part, le travail d’un développeur NLP implique également une veille technologique qui vise à améliorer les méthodes et les algorithmes en fonction des nouvelles avancées.

Les compétences nécessaires

Le développeur NLP doit avant tout avoir une compréhension solide des techniques de traitement du langage naturel. Cela implique la représentation de texte, l’extraction sémantique, les structures et la modélisation des données.

Par ailleurs, la connaissance de la langue en général est primordiale. Il s’agit non seulement de la grammaire, mais également des registres utilisés dans les différentes plateformes. En outre, la maîtrise des langages de programmation est également exigée dans ce métier (Python, Java, R,…). D’autre part, le développeur NLP doit aussi avoir des compétences en algorithmie ou en conception d’architecture logicielle.

Pour faire simple, l’accès à ce métier est conditionné par la compréhension des techniques de NPL, des algorithmes et des statistiques. Le développeur doit avoir une bonne connaissance des frameworks et bibliothèques de machine learning et de Big Data.

En plus d’un esprit d’analyse, la communication est un élément clé. Il est, par ailleurs, préférable de maîtriser différentes langues pour mieux résoudre les problèmes sémantiques.

Quel parcours faut-il suivre pour devenir développeur NLP ?

Bien que travaillant en partie dans le domaine de la linguistique, le développeur NLP est avant tout un professionnel de la technologie. Autrement dit, pour aspirer à ce poste, il faut être diplômé de l’université ou d’une école d’ingénieur. De base, il est recommandé d’obtenir un baccalauréat en informatique, mathématiques ou des options similaires. Ensuite, une formation en intelligence artificielle permettra d’approfondir le traitement du langage naturel.

La majorité des formations disponibles incluent une période de stage en entreprises, ainsi que la réalisation d’un projet de fin d’études. Pour s’orienter vers le métier de développeur NLP, une première expérience dans la conception de traducteurs automatiques ou de compilateurs serait significative pour ce domaine.

Salaire

En moyenne, un développeur NLP peut gagner entre 35 et 45 000 € par an. Bien entendu, un professionnel expérimenté peut largement gagner plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.