in

Drone, cinématographie et IA : les amateurs deviennent des pros

Drone, cinématographie et IA

La cinématographie par drone a révolutionné le travail des professionnels ou des amateurs, tout comme l’IA. La combinaison de ces deux technologies aboutit à de nouvelles avancées dans le domaine.

À la différence des méthodes traditionnelles, les caméras aériennes offrent des points de vue plus dynamiques. Néanmoins, la mise en œuvre des contrôles intuitifs de ces dispositifs reste un gros défi, particulièrement pour les utilisateurs non techniques.

L’IA révolutionne la cinématographie par drone

En effet, l’IA peut désormais servir à rendre la cinématographie par drone plus intuitive. Récemment, des chercheurs de Facebook AI sont parvenus à mettre au point un positionnement complexe des caméras dans un espace sémantique

Dasn leur recherche, ils ont d’abord généré une base de données de clips. Un simulateur photo-réaliste produit ces données avec l’appui d’un planificateur de mouvements et des six préréglages courants au domaine. Ils ont utilisé le « crowdsourcing » et le machine learning pour définir un ensemble de « descripteurs sémantiques ». Ce sont des mots ou des phrases attribués à des objets spécifiques pour les décrire. 

Ils analysent les clips à la recherche de corrélations entre les descripteurs. Ensuite des directives cinématographiques et des études de perception humaine sont utilisées pour construire un espace de contrôle sémantique. Enfin, un modèle génératif offre un aperçu des descripteurs sémantiques souhaités. La dernière étape consiste à évaluer le système pour générer les plans définitifs, en fonction des expressions qu’ils suscitent chez les participants.

Un travail de pro par des amateurs

Grâce au crowdsourcing ou les de centaines de participants, les chercheurs ont pu réaliser des classements des vidéos selon les émotions. Autrement dit, ils leur ont proposé des clips similaires pour savoir lequel est le plus intéressant ou excitant. Selon Rogerio Bonatti, l’un des chercheurs, ces classements alimentent le modèle génératif qui pourra ensuite se généraliser pour différents acteurs, actions ou décors.

L’objectif principal de ce projet est de permettre aux utilisateurs inexpérimentés de générer les bons paramètres de prise de vue. Il suffit qu’ils choisissent un vecteur sémantique. Toutefois, même les experts de la cinématographie par drone peuvent utiliser l’IA pour avoir de meilleurs résultats.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Coût intelligence artificielle

L’intelligence artificielle en vaut-elle le coût ?

Solution de machine learning pour le cancer du pancréas

Cancer : le machine learning prédit les sous-types génomiques