dans

Le grincement des dents en guise d’identification biométrique ?

Le grincement des dents en guise d’identification biométrique

Plus besoin de forcer un sourire ou une grimace, le grincement des dents est la nouvelle méthode d’identification biométrique dentaire.

Dans deux articles de recherche récents, des chercheurs proposent une technique d’authentification basée sur les dents. Mais il n’est pas question de les montrer, ni même d’ouvrir la bouche. Il suffit de grincer les dents pour qu’un appareil capte le son produit et s’en serve comme passe.

Un grincement des dents comme passe d’identification biométrique

L’identification biométrique consiste en une méthode d’authentification basée sur les traits biologiques d’une personne. Au fil des années, nous avons eu affaire à la détection d’empreintes digitales, la reconnaissance faciale ou encore la reconnaissance vocale. Nous connaissons peut-être aussi l’authentification dentaire qui implique de sourire ou d’ouvrir la bouche.

Mais la nouvelle approche proposée par des chercheurs des États-Unis et de la Chine fonctionne différemment. Cette fois, c’est le grincement des dents qui sert de passe pour une identification biométrique. Un écouteur aide à reconnaître le modèle auditif produit. Autrement dit, il s’agit d’une méthode d’authentification auditive basée sur le son des mouvements dentaires.

ToothSonic et TeethPass

Cette technique innovante a fait l’objet de deux études qui ont chacune été présentées dans un article.

ToothSonic est un système proposé par des chercheurs de la Florida State University et la Rutgers University aux États-Unis. Il consiste à concevoir des mouvements dentaires représentatifs qui permettent de produire des ondes sonores qui correspondent à l’empreinte acoustique dentaire. À cette fin, un microphone est orienté vers l’intérieur des oreillettes pour extraire les sons à plusieurs niveaux.

L’autre étude a rassemblé des chercheurs de l’Institut de technologie de Pékin, de l’Université Tsinghua et de l’Université de technologie de Pékin, en collaboration avec l’Université Temple de Philadelphie. L’article présente TeethPass qui utilise également le grincement des dents dans l’identification biométrique. La suppression et la réduction de bruit se déroulent au stade de la collecte des données en ajoutant un filtre de fréquence pour la signature sonore.

Pour ToothSonic, l’un des gestes a atteint un taux de précision de 95 % tandis que TeethPass a atteint une précision de 98,6 %.

L’empreinte acoustique dentaire implique plusieurs caractéristiques, dont l’occlusion, la densité et la résonance de l’émail. En outre, les dents extraites ou les dents de substitutions peuvent modifier les informations sonores, ce qui les rend impossibles à prédire avec une simple image des dents. Autrement dit, cette nouvelle approche est plus résistante aux attaques d’usurpation d’identité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.