dans

Comment l’IA aide-t-elle à lutter contre les feux de forêt ?

Lutter contre les feux de forêt à l'aide de l'IA

Dans le cadre de la prévention des feux de forêt qui s’empirent année après année, l’intelligence artificielle (IA) peut jouer un rôle primordial.

Au cours des dernières années, les incendies forestiers ont causé d’énormes dégâts, menaçant la vie de millions de personnes. Si les humains sont en partie responsables, une grande partie des feux de forêt est en réalité causée par les infrastructures électriques. Désormais, en s’appuyant sur l’IA, il est possible de réduire les risques d’incendie en détectant les problèmes avant que la situation ne s’aggrave.

Les incendies forestiers : une situation catastrophique

En 2018, en Californie, les feux ont brûlé plus de 700 000 hectares de forêts. Au cours de la saison 2019-2020, ils ont ravagé près de 18 millions d’hectares en Australie. Aux États-Unis, c’est environ 4 millions d’hectares qui sont partis en fumée sur la côte ouest en 2020.

Ces feux peuvent être la conséquence d’une négligence humaine ou d’actes criminels. Cependant, il existe un autre facteur important qui est lié aux infrastructures électriques et les lignes à haute tension. Les compagnies d’électricité font des inspections, mais à une fréquence insuffisante. Heureusement, les nouvelles technologies et l’IA peuvent les aider à surmonter ce problème et à réduire les risques de feux de forêt.

Le rôle de l’IA dans la prévention des feux de forêt

Avec les récentes avancées technologiques, il est désormais possible de recueillir les informations nécessaires plus rapidement et plus efficacement. Certaines compagnies d’électricité utilisent des drones équipés de capteurs pour atteindre les endroits plus difficiles d’accès.

Les capteurs thermiques, par exemple, détectent la chaleur des composants électriques (isolateurs, conducteurs et transformateurs). D’autre part, le LIDAR permet de balayer la zone autour d’une ligne pour déterminer la distance entre les arbres et les lignes électriques.

Mais malgré ces avancées, le traitement des informations dans les centres de données peut prendre des mois. Autrement dit, le temps que les ingénieurs les analysent, les informations peuvent être obsolètes. C’est là qu’interviennent l’intelligence artificielle et le machine learning. Ils ont la capacité de traiter de vastes quantités de données en peu de temps. Cela rend les informations instantanément utiles. 

Entre autres, l’IA peut détecter les défauts et les ruptures dans les lignes électriques qui peuvent produire des étincelles et déclencher les feux de forêt. De plus, les algorithmes d’apprentissage automatique peuvent apprendre des données historiques pour faire des prédictions utiles. En d’autres termes, cela ne permet pas uniquement de détecter les problèmes imminents mais également de prévenir les incendies avant qu’ils ne se produisent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.