dans

L’IA surpasse huit des meilleurs joueurs de bridge

Une IA bat huit champions mondiaux au bridge

Une nouvelle fois, l’IA se révèle être meilleure que les humains aux jeux avec, cette fois, le bridge comme domaine de prédilection.

L’intelligence artificielle deviendra-t-elle un jour plus intelligente que les humains ? En termes de jeux, c’est le cas de le dire et cela depuis des années. La semaine dernière, un nouvel algorithme d’IA a battu des champions mondiaux lors d’un tournoi de bridge.

IA et jeux : du Go au bridge

La première victoire notable de l’IA face aux humains en termes de jeux remonte à 2016 lorsqu’elle a battu le champion du monde au jeu de Go. Cette fois, c’est au bridge qu’elle a réussi à surpasser huit des meilleurs joueurs au monde.

L’algorithme en question, baptisée Nook par la startup française NukkAI, a joué 80 de dix jeux et en a remporté 67, soit 83 %. Notons quand même que l’IA n’a pas joué directement contre les champions de bridge. En fait, elle a joué les mêmes mains contre les mêmes adversaires que ceux auxquels les joueurs humains ont fait face. Par ailleurs, l’équipe de NukkAI a également supprimé les enchères pour simplifier le jeu.

Le bridge est différent des autres jeux dans lesquels l’IA a précédemment excellé du fait que les informations sont incomplètes. En d’autres termes, les joueurs doivent élaborer une stratégie sans connaître les cartes de leurs adversaires.

Une approche hybride

Pour créer Nook, NukkaAI a utilisé une approche dite « neurosymbolique ». Il s’agit d’une technique hybride combinant le deep reinforcement learning (Deep RL) et l’IA symbolique. L’algorithme de deep RL permet au modèle d’améliorer ses performances en réajustant les connexions entre les neurones. Pour sa part, une IA symbolique se base sur des règles pour accomplir une tâche. De ce fait, l’IA commence par apprendre les règles du bridge et s’améliore ensuite à mesure qu’elle joue.

Cette approche hybride permet également de relever le défi de la boîte noire de l’IA. Autrement dit, Nook peut expliquer la façon dont elle prend les décisions. Selon Véronique Ventos, cofondatrice de NukkAI, « au bridge, vous ne pouvez pas jouer si vous n’expliquez pas ». D’ailleurs, le jeu implique de mettre au point des stratégies avec les coéquipiers d’où l’importance de mettre au point une IA explicable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.