dans

IBM et Boston Dynamics veulent améliorer les opérations industrielles

IBM et Boston Dynamics

Un nouveau partenariat entre IBM et Boston Dynamics devrait aider les entreprises à améliorer les opérations industrielles.

Le robot Spot est au centre de cette collaboration en les deux entreprises. Celle-ci vise à améliorer la sécurité des travailleurs, à optimiser les opérations et à stimuler la productivité des entreprises industrielles. Pour cela, IBM et Boston Dynamics se basent sur l’analyse des données à la périphérie.

Un nouveau partenariat entre IBM et Boston Dynamics

D’après une enquête menée par l’IBM Institute for Business Value, 56 % des fabricants exploitent l’automatisation robotisée pilotée par l’IA. Une grande partie des entreprises industrielles affirment que cette technologie permet d’améliorer les résultats commerciaux et de surmonter les défis stratégiques. Toutefois, la plupart des dispositifs IoT n’offrent pas assez de flexibilité pour s’adapter aux environnements changeants. 

IBM et Boston Dynamics ont alors annoncé une nouvelle collaboration pour répondre à ce besoin. Le cloud hybride d’IBM Research fournit des ressources qui ont permis à IBM Consulting de développer des charges utiles de périphérie. Dans le cadre du partenariat, ces outils seront alors intégrés au robot Spot de Boston Dynamics.

L’objectif est de faire du robot chien un périphérique itinérant et intelligent au profit du personnel. En effet, la capacité de détection dynamique de Spot leur fournira une plus grande flexibilité pour inspecter et surveiller les équipements.

Comment cela impactera-t-il les industries ?

National Grid est la première entreprise à avoir testé cette nouvelle technologie sur le terrain. Il s’agit d’un service public d’électricité et de gaz du Massachusetts et de New York. À l’aide des outils d’IA d’IBM, le robot de Boston Dynamics peut extraire les informations utiles qui améliorent le temps de réaction de l’entreprise.

Entre entres, Spot recueille des données que le système analysera en quasi temps réel avec une approche thermovisuelle. Cela permet d’identifier les éventuelles sources de pannes d’équipements ou de coupures de courant pour en informer la maintenance. Le robot devra également acquérir la capacité de générer un ordre de travail automatisé. De plus, il pourra envoyer des alertes pour lancer les actions adéquates.

En termes simples, le partenariat entre IBM et Boston Dynamics vise à répondre aux préoccupations quant à la sécurité des travailleurs et l’état des équipements. En réduisant le temps d’inspection et l’équipe mobilisée pour la tâche, Spot contribuera à accroître les gains de productivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.