in

Meta lance sur le Web Imagine, son IA génératrice d’images

Un nouvel outil d’IA vient enrichir les solutions de génération d’images IA. Il s’agit d’un système développé par Meta, permettant aux utilisateurs de générer des photos réalistes à partir d’un prompt textuel. Pour le moment, Imagine with Meta AI est déployé uniquement aux États-Unis.

Une version autonome du créateur d’images de Meta

Cette fonctionnalité n’est pas complètement nouvelle. En septembre dernier, Meta a enrichi l’expérience de ses utilisateurs en intégrant la fonctionnalité « Imagine » à ses différentes applications. Il s’agit d’un générateur d’autocollants accessible à partir de Messenger, Instagram et WhatsApp. Sur ces plateformes, les utilisateurs ont la possibilité de créer des images en utilisant un prompt, puis de les partager dans leurs conversations, tout comme ils le feraient avec des autocollants classiques.

Ayant remporté un vif succès auprès des utilisateurs, Meta a choisi d’étendre l’accès à cette IA au-delà de ces trois plateformes. Imagine with Meta AI est désormais un site web entièrement autonome. Il fonctionne de manière indépendante de Messenger et des autres outils de messagerie instantanée du groupe de Mark Zuckerberg.

Pour pouvoir l’utiliser, il faut se rendre sur le site imagine.meta.com. Un compte Meta est nécessaire. Vous pouvez l’importer à partir de votre compte Facebook ou Instagram. En l’absence d’un compte existant ou si vous préférez ne pas utiliser vos informations actuelles, vous avez la possibilité de créer un compte indépendant en vous inscrivant tout simplement avec une adresse e-mail.

Une IA entraînée sur des images sur Facebook et Instagram

Imagine with Meta AI s’appuie sur EMU (Expressive Media Universe). Ce modèle a été entraîné avec les contenus des plateformes Facebook et Instagram. Avec la quantité d’images téléchargées par les utilisateurs, l’IA dispose d’une abondance d’images à « ingérer ». Cela représente au total environ 1,1 milliard d’images. Si vous êtes sur ces plateformes et y avez déjà partagé des photos et des images, il est fort probable que certaines de celles-ci aient contribué à l’entraînement de cette IA. Toutefois, Meta assure se limiter aux images publiques disponibles sur ses plateformes.

À l’instar d’autres IA génératrices d’images comme DALL-E ou encore Midjourney, Imagine with Meta AI est très simple d’utilisation. Il vous suffit d’écrire un prompt correspondant à l’image que vous souhaitez obtenir. En réponse à votre requête, l’IA génère quatre variantes en format JPEG avec une résolution de 1280×1280 pixels. Puis, il ne vous reste plus qu’à choisir et à télécharger celle qui vous plaît. Vous avez également la possibilité de partager vos images sur les plateformes sociales de Meta. Le système d’IA exclut les contenus de nature violente, sexuelle et injurieuse.

Des images de qualité et un filigrane invisible

Pour perfectionner son modèle EMU, Meta a eu recours à un processus appelé « quality-tuning ». Cette méthode le différencie des autres procédés utilisés pour l’entraînement des générateurs d’images IA. Grâce à cette technique, Imagine with Meta AI est en mesure de produire des images d’une qualité visuelle élevée tout en utilisant une même quantité de données.

Et pour améliorer la pertinence des images par rapport aux invites textuelles et du point de vue esthétique, l’équipe de Meta a également mis en œuvre une méthode appelée « alignement esthétique »

Enfin, à la différence d’autres IA génératrices d’images, Meta ajoute un filigrane aux photos générées par son IA. Positionné en bas à gauche, celui-ci peut toutefois être facilement supprimé en redimensionnant l’image. Pour éviter cela, Meta introduira, dans les semaines à venir, un filigrane invisible conçu pour résister à diverses manipulations. Cette mesure vise à distinguer les images générées par une IA de celles réalisées par des artistes.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *