dans

Développer une infrastructure d’IA pour la smart city

Infrastructure IA Smart City

Une bonne infrastructure d’IA pour la smart city permet d’améliorer la qualité de vie de tous grâce à la technologie. Avec une forte croissance de la population, des systèmes de gestion de la société avancés rendront les villes plus intelligentes et plus vivables.

Les villes concentrent plus de la moitié de la population mondiale et plus de deux tiers d’ici 2050, selon les rapports d’organisations internationales. Les technologies intelligentes peuvent aider à gérer différentes ressources telles que l’environnement, la circulation, la sécurité et l’administration. En d’autres termes, une infrastructure d’IA permet de faire de la smart city une solution durable pour les habitants.

L’importance du développement d’une infrastructure d’IA pour la smart city

Une forte concentration de la population se traduit par un grand nombre de défis pour les zones urbaines. Tout d’abord, plus d’habitants signifie plus de déplacements et plus de congestions au niveau de la circulation. Cela implique également plus de déchets et une consommation d’énergie plus importante. Autrement dit, les villes sont en grande partie responsables du changement climatique.

Entre autres, leur gestion nécessite des infrastructures plus pratiques. Mais généralement, les solutions requièrent le déploiement d’importantes sommes. De plus, le délai d’applicabilité des systèmes de gestion s’étend sur des décennies.

Mais avec l’émergence de l’intelligence artificielle, tous ces défis deviennent facilement surmontables. En effet, une smart city fait référence à la mise en place d’une infrastructure durable basée sur la technologie d’IA afin de rendre une ville plus intelligente.

Smart City : l’IA au service de l’infrastructure urbaine

L’intelligence artificielle a la capacité d’améliorer la gestion des ressources vitales dans une ville. Une infrastructure d’IA pour la smart city peut inclure des solutions de machine learning, de computer vision et d’analyse de données. Tous ces outils ont une application dans divers domaines tels que l’environnement, l’énergie, le transport, ou la sécurité. Ensemble, tous ces éléments constituent le mécanisme de la ville intelligente.

L’environnement, l’assainissement et l’énergie

L’utilisation du machine learning dans la smart city permet avant tout de contrôler la pollution en détectant, par exemple, les émissions de CO2. D’autres outils de prédiction de la pollution de l’air peuvent éclairer les autorités sur les décisions concernant la réduction de l’utilisation des polluants. En outre, des outils de collecte et d’analyse de données aident à suivre la consommation d’énergie par les entreprises et par les habitants. Grâce à ces informations, les responsables peuvent prendre des décisions plus éclairées sur les sources d’énergies renouvelables.

En outre, mettre en place une infrastructure urbaine constituée de robots alimentés par l’IA permet à une smart city d’améliorer la gestion des déchets. Cela va du tri au recyclage des déchets, en passant par le nettoyage des zones concernées (lacs, rivières, etc.).

Le transport et la circulation dans une smart city

Pour la circulation, l’infrastructure d’IA dans une smart city se base principalement sur la computer vision. Cela signifie que la ville tire parti des données visuelles pour gérer le trafic. La manière la plus simple consiste, par exemple, à placer des caméras dans la ville pour identifier les zones de congestions afin de réduire les trafics et les accidents.

La vision par ordinateur peut également être utilisée d’une autre manière. Par exemple, certaines villes utilisent une flotte de véhicules comme des autobus ou des camions à ordures qui balaient les rues à l’aide de caméras et de capteurs. Cela permet de créer une cartographie 3D de la ville. Ces informations peuvent servir pour des améliorations de maintenance, de stationnement, etc.

La sécurité

Un autre moyen d’exploiter l’IA dans les villes intelligentes est aussi la sécurité. Pour cela, les autorités utilisent les données publiques pour identifier les criminels et surveiller des comportements suspects. Outre les caméras dans les espaces publics, certains gouvernements travaillent avec des entreprises comme Clearview AI pour obtenir des données.

Un cadre légal et politique de l’infrastructure d’IA pour la smart city

La smart city ou l’infrastructure urbaine alimentée par l’IA fait partie du programme de l’AI World Society (AIWS). Il s’agit d’une organisation qui rassemble des spécialistes de l’IA et des dirigeants du monde entier et qui vise à construire un monde meilleur grâce à cette technologie.

L’intelligence artificielle a un énorme potentiel pour améliorer la qualité de vie de la population. Nous avons vu comment elle peut aider les villes à devenir plus prévoyantes, plus rapides et plus intelligentes en différents points. Néanmoins, le développement d’une telle infrastructure nécessite un cadre politique bien défini.

Par ailleurs, avant d’exploiter des données pour un projet à grande échelle comme une smart city, les futures villes intelligentes doivent se référer au règlement général sur la protection des données (RGPD).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.