dans

Une intelligence artificielle complète la Dixième Symphonie de Beethoven

Une intelligence artificielle complère la Dixième Symphonie de Beethoven

Une intelligence artificielle complète la Dixième Symphonie inachevée de Ludwig van Beethoven. Un concert de présentation de l’œuvre aura lieu en Allemagne, le 9 octobre.

Grâce aux fragments de la Dixième Symphonie de Beethoven et à la technologie de l’intelligence artificielle, l’œuvre ultime du grand compositeur allemand voit finalement le jour. L’album Beethoven X – The AI project sera commercialisé un jour avant le concert de présentation à Bonn.

La Dixième Symphonie de Beethoven achevée grâce à l’intelligence artificielle

La dernière œuvre connue du compositeur allemand Ludwig van Beethoven est sa Neuvième Symphonie. Toutefois, avant sa mort en 1827, il a commencé à travailler sur une Dixième Symphonie. Cette composition n’est cependant connue que par fragments

Vers 1988, Barry Cooper, un musicologue, a commencé à assembler les fragments de la Symphonie n° 10. Mais avec un matériel limité, il n’a pas pu aller plus loin. Le 3 septembre dernier, l’orchestre Nexus a présenté la première de BeethovANN 10.1. Le nom du projet fait référence à l’utilisation de réseau de neurones artificiels, une forme d’intelligence artificielle. Ce projet de Florian Colombo consistait à apprendre à une machine de composer à la manière de Beethoven.

Beethoven X – The AI project

En 2019, un groupe d’historiens de la musique, de musicologues, de compositeurs et d’informaticiens lance un projet similaire. Il consiste à utiliser l’intelligence artificielle pour compléter les fragments de notes de Beethoven. L’équipe s’est basée sur des notes et des compositions complètes de l’ensemble de l’œuvre du compositeur, ainsi que des croquis disponibles de la Dixième Symphonie.

L’objectif était donc de créer une composition que Beethoven aurait pu avoir écrite, selon l’informaticien principal du projet, le Dr Ahmed Elgammal. En appréhendant les critiques, il précise que l’utilisation des IA créatives ne vise pas à remplacer les artistes. Selon lui, il s’agit d’offrir un outil qui leur permet de s’exprimer d’une autre manière.

L’équipe a commencé par tester un public d’experts pour savoir si celui-ci reconnaîtrait les phrases de Beethoven et celles de l’IA. Ensuite, le programme a passé les 18 prochains mois à construire et orchestrer deux mouvements entiers sur 20 minutes.

L’intégralité de la Dixième Symphonie de Beethoven complétée par l’intelligence artificielle sera présentée le 9 octobre en Allemagne, avec enregistrement. C’est le Beethoven Orchestra de Bonn qui présentera le projet intitulé  « Beethoven X – The AI Project ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.