dans

LEONARDO : le robot qui peut faire du skate et marcher sur une slackline

Le robot LEONARDO

Le robot LEONARDO combine la marche et le vol pour créer un nouveau type de locomotion. Il est même capable de faire du skateboard et de marcher sur une slackline.

LEONARDO ou LEO est un nouveau robot bipède qui déploie un nouveau mode de locomotion. Comme un oiseau, il est exceptionnellement agile et capable de mouvements complexes.

LEONARDO, le robot bipède de Caltech

C’est l’équipe de Center for Autonomous Systems and Technologies (CAST) de Caltech qui a développé ce nouveau dispositif. Le nom LEONARDO est une abréviation de LEgs ONboARD drOne. Autrement dit, il s’agit d’un robot qui est à la fois capable de marcher et de voler. Et en combinant ces deux types de locomotions, LEO, comme il est aussi appelé, est nettement plus agile que les autres robots bipèdes.

Pour contrôler l’équilibre, le robot LEONARDO utilise deux jambes multi-articulées et quatre propulseurs à hélice. Soon-Jo Chung, un membre de l’équipe, explique qu’ils se sont inspirés des oiseaux pour mettre en œuvre ce système. En effet, ces animaux ont la capacité de battre les ailes et de sautiller à la fois sur les lignes téléphoniques. Les chercheurs ont essayé de comprendre ce qui se produit quand ils passent de la marche au vol.

Entre la marche et levol

Généralement, les robots bipèdes peuvent se déplacer dans les environnements terrestres en imitant le mouvement des humains pour faire face aux obstacles. Cependant, ils se retrouvent en difficulté sur les terrains accidentés. D’autre part, les drones peuvent se déplacer facilement dans les environnements complexes. Mais ils consomment plus d’énergie et leur capacité de charge utile est souvent limitée.

LEONARDO offre un équilibre entre les deux types de locomotion, ce qu’aucun autre robot n’a proposé jusqu’ici. Entre autres, la majeure partie de poids est supportée par ses jambes. Cela permet de soulager les propulseurs montés sur les épaules qui fonctionnent de manière synchrone avec les articulations des jambes.

Ainsi, le robot bénéficie d’un bon équilibre qui lui permet d’effectuer des mouvements complexes comme faire du skateboard ou marcher sur une slackline. En outre, LEO peut basculer entre la marche et le vol, en fonction de son environnement.

L’équipe continue de travailler sur l’amélioration des performances de LEONARDO. Elle prévoit par exemple de concevoir des jambes plus rigides et d’augmenter la puissance des hélices. Les chercheurs se penchent également sur un moyen plus efficace d’utiliser l’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.