in

L’IA vous fait trembler ? Attendez de voir de quoi l’informatique quantique sera capable

La puissance de l’intelligence artificielle a laissé presque tout le monde sans voix, et certains sont même devenus méfiants face à cette technologie. Toutefois, en 2023, tout est sur le point de changer. En effet, les dirigeants de l’alliance américaine de la technologie militaire et de la cybersécurité affirment que l’informatique quantique pourrait devenir la prochaine technologie la plus puissante et redoutable.

L’année 2023 est considérée par les dirigeants de la communauté américaine de la technologie militaire et de la cybersécurité comme une année de l’informatique quantique. Cette technologie de pointe garantit une puissance de calcul qui n’a jamais existé. À l’inverse de l’informatique traditionnelle qui se sert de logique binaire et des calculs séquentiels, cette nouvelle technologie marche avec des bits quantiques ou qubits. Ceux-ci permettent à ce type d’ordinateurs de réaliser un grand nombre de calculs en simultané. Pour ce faire, ils doivent exploiter l’univers probabiliste de la mécanique quantique.

La puissance de l’informatique quantique

La puissance de l’informatique quantique demeure dans sa faculté à traiter de gros volumes d’informations en même temps. Cela permet d’augmenter ainsi de manière exponentielle la puissance de calcul par rapport aux ordinateurs traditionnels.

Si un ordinateur traditionnel est capable de calculer la suite d’un parcours individuel, un ordinateur quantique peut analyser en parallèle une course avec des milliers de participants avec plusieurs parcours. Par ailleurs, il est apte à prédire le vainqueur grâce à un algorithme établi sur les probabilités.

Les ordinateurs quantiques ont été développés particulièrement pour trouver les solutions à des soucis d’optimisation et des simulations grâce aux différents résultats probabilistes. Cela permet ainsi de révolutionner différents secteurs. Par exemple le domaine de la santé, la cybersécurité, la logistique, l’agriculture, la finance ou encore la surveillance météorologique. Leur conséquence pourrait même impliquer la géopolitique.

Les problèmes liés au développement de l’informatique quantique

L’informatique quantique demande encore une technique de programmation tout à fait différente à cause de son paradigme logique récent. D’ailleurs, pour parvenir à exploiter entièrement cette technologie, il est indispensable d’accepter la contingence et les approches heuristiques itératives.

Toutefois, pouvoir relier différents qubits tout en minimisant la probabilité d’erreur reste l’un des grands défis que l’informatique quantique doit relever. C’est même devenu le principal obstacle à l’essor commercial de cette innovation.

Parmi les contraintes pratiques, on peut citer le besoin d’isoler les qubits du milieu réel afin de prévenir la décohérence, qui ne fait que dégrader l’état quantique.

En ce moment, ils utilisent le refroidissement à des températures extrêmement basses comme système d’isolation. Des études sont en cours pour tester différentes méthodologies, particulièrement la photonique et d’autres matériaux. Le but est de produire des processeurs quantiques plus performants et commercialement stables.

Mille qubits : une révolution pleine de promesses

Durant les dix dernières années, le progrès de l’informatique quantique a été extraordinaire. À titre d’exemple, en 2017, le célèbre IBM a réussi à développer une puce de 50 qubits. Il a été prouvé que les ordinateurs quantiques sont capables de produire des résultats précis.

D’autres innovations sont aussi attendues. On peut déjà espérer utiliser des ordinateurs quantiques de 1 000 qubits, car son développement a déjà commencé. Par ailleurs, on peut déjà espérer des résultats sur le long terme. Le fait que cette technologie intéresse de plus en plus différents secteurs est encourageant. En effet, cela assure un engagement de capitaux plus importants. Elle ouvre aussi la porte à différentes innovations sans précédent dans le futur.

Néanmoins, le chemin se révèle être encore long pour atteindre le plein potentiel de l’informatique quantique. Tout ce que l’on peut dire, c’est que cette technologie va transformer notre univers grâce à la puissance de calcul exceptionnelle. Il va révolutionner différents domaines et une multitude d’industries. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *