dans

LXRepair s’associe à Gustave Roussy pour lancer le laboratoire Radio Care

LXRepair et le centre Gustave Roussy lancent le laboratoire Radio Care

Dans le cadre de la recherche sur la radiothérapie du cancer, LXRepair et Gustave Roussy se sont associé et ont mis en place le laboratoire Radio Care.

Les deux centres spécialisés dans l’oncologie ont obtenu un financement du programme LABCOM pour faire progresser la radiothérapie du cancer. Ainsi, ils ont mis en place un nouveau laboratoire dédié à ce domaine de recherche.

LABCOM : le nouveau laboratoire de LXRepair et de Gustave Roussy

LXRepair est une biotech française basée à Grenoble qui développe une plateforme prédictive de diagnostic in vitro (DIV). La plateforme, appelée SPOT-LX, utilise les signaux de réparation de l’ADN pour prédire la radiotoxicité de l’ADN et les réponses des patients. De son côté, Gustave Roussy est un centre de lutte contre le cancer et expert en radiothérapie.

Dans le cadre du programme LABCOM de l’Agence Nationale de Recherche, les deux établissements ont signé un accord de partenariat. Ils ont ainsi obtenu un financement pour lancer un nouveau laboratoire, baptisé Radio Care. Le centre de recherche combinera la technologie de LXRepair à l’expertise du centre Gustave Roussy.

Une radiothérapie personnalisée du cancer

La plateforme de LXRepair évalue les signatures fonctionnelles de biomarqueurs de la réparation de l’ADN à l’aide d’une biopuce. Ces signatures proviennent des échantillons de sang ou de la biopsie des patients. Quand les enzymes de réparation de l’ADN rencontrent l’ADN endommagé sur la biopuce, une analyse de fluorescence révèle les interactions qui se produisent.

Cette technique permet de caractériser l’efficacité et la précision des mécanismes de réparation de l’ADN et de prédire la réponse des patients. À la différence de l’approche génomique, l’approche fonctionnelle prend en compte toutes les régulations moléculaires possibles. Cela inclut notamment l’épigénétique, la transcription et la réactivation des voies. Ces informations permettront ensuite de mettre au point une radiothérapie personnalisée des patients.

Entre autres, l’objectif de ce nouveau laboratoire mis en place par les centres LXRepair et Gustave Roussy est avant tout de faire avancer les recherches en radiothérapie du cancer. À l’heure actuelle, la biotech évalue l’approche fonctionnelle sur les patients atteints de cancer de la tête et du cou dans plusieurs cliniques. D’autre part, les tests sont également en phase de validation clinique pour les cancers du sein et de la prostate. Enfin, ils espèrent appliquer la technologie prédictive à d’autres types de tumeurs et à la chimiothérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.