dans

Améliorer le machine learning grâce à l’apprentissage du langage chez les enfants

L'apprentissage du langage pourrait améliorer le machine learning

La technique d’apprentissage du langage chez les enfants pourrait en devenir une pour le machine learning.

Une équipe de chercheurs a développé une nouvelle méthode pour évaluer le langage des parents lorsqu’ils parlent à leurs enfants. Au fur et à mesure que ces derniers apprennent, les parents modifient leur façon de parler, sans s’en rendre compte. Cette nouvelle étude pourrait aider dans le domaine du machine learning, d’après l’un des chercheurs.

Apprendre le langage aux enfants

Cette étude sur l’acquisition du langage a été faite par des chercheurs de l’université Carnegie Mellon. Elle avait pour objectif d’évaluer comment les parents modifient leur langage quand ils parlent aux enfants. D’après ces recherches, les parents ajustent leur langage en fonction des modèles de celui de leurs enfants.

Il y a toujours eu une différence entre la manière dont une personne parle à son enfant et à d’autres adultes. Généralement, elle modifie son discours en le simplifiant, en dupliquant certains mots ou en étirant les voyelles, déclare le Pr Daniel Yurovsky. L’étude a, néanmoins, permis de constater que les parents changent leur façon de parler au fur et à mesure que les enfants s’approprient le langage. Et cette modification s’adapte parfaitement à leur niveau de développement. En plus de changer de ton et d’énonciation, les adultes utilisent des questions pour savoir si l’enfant a compris. Maintenant, appliquées au machine learning, ces techniques d’apprentissage du langage pourraient le rendre plus efficace.

Comment l’apprentissage du langage pourrait-il servir au machine learning ?

L’étude a vu les parents et les enfants jouer à un jeu développé par les chercheurs, dans lequel ces derniers devaient choisir un animal spécifique parmi un groupe de 3. Les animaux comportaient ceux que les enfants apprennent généralement avant leur 2 ans et ceux d’après. Les parents estimaient que leurs enfants connaissaient ou non tel ou tel animal. Les chercheurs ont donc mesuré les différences entre la façon dont ils parlaient en fonction de leur estimation. Cela signifie que les parents affinent leurs techniques linguistiques au fur et à mesure que le langage de leur enfant se développe.

Yurovsky a alors déclaré que les résultats de ces études pourraient aider à améliorer les systèmes de langage du machine learning. En effet, en fournissant les bonnes données au bon moment, les systèmes maintiendront leur niveau de complexité adéquats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.