in

OpenAI Voice Engine : encore une menace pour les doubleurs humains !

OpenAI Voice Engine

Un peu plus de 10 secondes, c'est ce qu'il faut à Voice Engine d' de cloner votre voix. L'outil est tellement puissant qu'il pourrait présenter un grand danger pour l'humanité. Raison pour laquelle OpenAI hésite encore à le rendre accessible au grand public.

Il a fallu à peu près deux ans à OpenAI pour développer Voice Engine. Et on devra encore attendre avant qu'il soit disponible.

La firme a eu raison de ne pas la rendre accessible apparemment, étant donné les menaces qui accompagnent l'IA générative.

Ce qui veut dire que jusqu'à aujourd'hui, on n'a juste qu'à se contenter de Sora, DALL-E et de .

OpenAI a travaillé sur Voice Engine depuis plus de deux ans !

Jeff Harris, membre de l'équipe produit chez OpenAI, ChatGPT et Voice Engine ont la même derrière eux.

OpenAI a également signé un accord de partenariat avec Spotify il y a 7 mois. Cette collaboration, bien que confidentielle, a pour objectif de créer un doublage pour les plus grands podcasteurs dans différentes langues.

En ce qui concerne les données qui ont servi à la formation de Voice Engine, OpenAI reste sans voix. Mais selon elle, ils l'ont formé à partir de données mais accessible au grand public.

Quoi qu'il en soit, un outil capable de cloner une voix en quelques secondes nécessite une très grande quantité de données. Toujours est-il que nous ne pouvons pas vérifier la provenance de ces données.

Le fait de garder cette information secrète soulève tout de même une question. OpenAI à récemment fait l'objet d'une poursuite judiciaire. Et pour cause, elle aurait volé la propriété intellectuelle pour l'entraînement de ses IA.

Améliorez la performance de vos projets grâce à l’IA générative ?

OpenAI elle-même a déclaré auprès de la Chambre des Lords du Royaume-Uni qu'entraîner des modèles d' avec des contenus sans copyright est quasiment impossible.

Bientôt la fin des doublures humaines ?

Comme pour le cas de Suno AI, Voice Engine représente également une menace pour les doublures humaines.

Nombreux sont les travailleurs de ce secteur qui voient leur emploi disparaître à cause de cette nouvelle IA d'OpenAI, plus avantageuse côté financière et plus efficace au niveau de la productivité.

En ce qui concerne les professionnels et les entreprises du secteur, il se sont déjà préparer à ce qui va en découler. L'année dernière par exemple, SAG-AFTRA et Replica Studios ont signé un accord de partenariat en espérant pouvoir créer des doublures pour les membres de l'Artist Union.

Afin d'obtenir le consentement des doubleurs, les deux organisations ont établi certaines conditions. Parmi elles, la possibilité d'utiliser leurs voix pour un certain type de projet, dont les jeux vidéo.

Il y a également qui vient de lancer une nouvelle intelligence artificielle capable de générer une voix que le créateur peut utiliser à des fins commerciales.

Ce qui permet aux utilisateurs de bénéficier d'une rémunération à chaque fois que son contenu est utilisé.

Mais OpenAI préfère ne pas adopter cette approche pour Voice Engine. Elle a tout de même instauré des modalités qui appellent les utilisateurs à demander le consentement des propriétaires des voix avant de les utiliser.

Par ailleurs, OpenAI interdit également l'utilisation de cloner et d'utiliser les voix des mineurs, des personnes décédées et des politiciens.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *