dans

Prédire la rupture d’un couple à l’aide du machine learning ?

Le machine learning révèle les causes de rupture d'un couple

Le machine learning serait capable de prédire si votre couple finira par connaître une rupture.

Le machine learning est une technique d’apprentissage couramment utilisée pour l’analyse prédictive. Et en parlant de prédiction, tout le monde, ou presque, aimerait bien savoir ce que leur réserve l’avenir pour agir en conséquence. Cette nouvelle étude porte sur l’identification des facteurs probables de dissolution d’un couple.

Le machine learning pour prédire les facteurs de rupture d’un couple

L’étude a été effectuée par des chercheurs du Dondena Centre for Research on Social Dynamics and Public Policy de Bocconi. Elle consistait à prédire les principaux facteurs de la dissolution des couples mariés, pacsés ou en concubinage. À cette fin, les chercheurs ont mené une enquête sur 2038 couples sur une période de 12 ans au cours de laquelle 45 % des couples se sont séparés.

Pour analyser les causes de rupture de chaque couple, ils ont utilisé une technique de machine learning. Aussi connu sous le nom d’apprentissage automatique, cet outil d’IA permet de détecter des modèles complexes dans de petits ensembles de données. Il a également une capacité prédictive supérieure. Pour l’étude, le modèle que les chercheurs ont utilisé est l’arbre de décision RSF (Random Survival Forest).

Satisfaction conjugale et tâches ménagères

L’analyse des données à l’aide du machine learning a révélé deux causes principales de rupture dans un couple. La première concerne la satisfaction conjugale des deux partenaires. Sans surprise, le pourcentage de tâches ménagères effectuées par la femme constitue le deuxième facteur principal. Les autres variables incluent le statut marital, les heures de travail de la femme, l’ouverture d’esprit de la femme et l’extraversion de l’homme.

L’analyse révèle une interaction entre certaines variables comme celle de la satisfaction conjugale. Entre autres, un taux de satisfaction élevé de l’homme combiné à celui de la femme augmente les chances de résistance d’une union. En revanche, un faible de taux de satisfaction de l’homme conduit à une association négative, à partir d’un certain seuil.

En revanche, les facteurs liés aux traits personnels de chaque personne ne présentent pas d’interaction. Ainsi, malgré leur personnalité, un couple impliquant une femme ouverte d’esprit ou un homme extraverti a plus de chance de se dissoudre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.