in

Elon Musk a été prévenu des risques de l’IA sur la colonie martienne

La conquête de Mars occupe l’esprit d’Elon Musk depuis de nombreuses années. Le patron de Space X pense que la colonisation de la planète rouge permet d’assurer la survie de l’humanité face à la potentielle menace d’une guerre nucléaire qui mettrait en péril la Terre. Selon un reportage récent, il s’avère que le milliardaire a été averti que son projet échouerait si l’intelligence artificielle était impliquée.

La survie de la colonie martienne menacée

La société américaine Space X dirigée par Elon Musk s’investit depuis un certain temps sur son projet de conquête de la planète Mars. Elle a conçu Starship, un vaisseau spatial réutilisable destiné à remplacer ses fusées comme le Falcon Heavy et permettant de réaliser des voyages interplanétaires. La société prévoit d’envoyer une colonie humaine sur Mars dans un avenir proche.

Lors d’une conversation datant de 2012 entre Elon Musk et Demis Hassabis, DG de DeepMind, ce dernier lui avait dit que l’IA pourrait représenter un danger pour les humains qui tentent d’y partir. À l’époque, il disait que cela conduirait à leur destruction. Cette technologie pourrait échapper à tout contrôle et prendre même la décision de les éliminer.

Certains chercheurs pensent toutefois que l’IA joue un rôle essentiel dans la réussite d’un tel projet. Selon une étude récente, le déploiement de robots chimistes dopés par l’IA est une solution plus efficace et plus sûre pour assurer l’approvisionnement en oxygène de la colonie. Cela éviterait aux chimistes humains de s’exposer aux dangers potentiels sur cette planète.

Selon l’étude, en utilisant l’intelligence artificielle, il est possible d’automatiser la synthèse des catalyseurs OER (réaction d’évolution de l’oxygène) sur Mars à partir de minéraux locaux. Cette découverte pourrait contribuer à la progression des recherches pour l’exploitation des ressources disponibles sur la planète rouge afin de la rendre habitable pour les humains.

Entre mise en garde et implication active

Depuis sa conversation avec Hassabis, Musk est devenu l’un des critiques les plus fervents quant aux risques posés par l’IA. Lors de ses diverses interventions, il fait des discours alarmistes concernant cette technologie. Selon lui, l’IA risque de détruire la civilisation. Il a souligné plusieurs fois la nécessité d’une régulation pour éviter les dangers qu’elle représente et pour s’assurer que cette technologie fonctionne dans l’intérêt du public.

Cependant, même si Elon Musk a été prévenu par Hassabis des risques de l’implication de l’IA dans son projet de colonisation de Mars, il a tout de même investi dans la société IA du DG de DeepMind. Ensuite, il a lancé sa propre start-up IA, baptisée xAI. Par ailleurs, malgré ses inquiétudes et ses alertes sur les menaces potentielles de cette technologie, il poursuit ses avancées dans ce domaine. Actuellement, il investit même activement dans le développement d’une IA de prochaine génération se rapprochant de la conscience humaine.

Jon Schweppe, directeur politique de l’American Principles, lui aussi estime qu’il est plus que nécessaire d’instaurer une réglementation afin d’assurer que l’IA demeure sous le contrôle des humains. Ceci, même si la technologie n’a pas encore atteint la capacité de représenter une véritable menace aujourd’hui. Selon les experts, l’IA actuelle n’est pas encore capable de créer quelque chose à partir de rien.

 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *