dans

Des chercheurs créent un robot lecteur de texte qui transmet les émotions

OMOY, le robot lecteur de texte et médiateur

Ce robot lecteur de texte transmet les émotions dans les messages pour empêcher les utilisateurs de se mettre en colère.

Pour certaines personnes, la technologie est un moyen d’automatiser les activités de routine au quotidien. Mais par conséquent, les interactions interpersonnelles à travers les appareils numériques deviennent parfois moins agréables. Ce nouveau robot, malgré sa petite taille, pourrait changer cela.

OMOY, le robot médiateur et lecteur de texte

À la différence des discussions à vive voix, les messages texte ne sont pas toujours expressifs que ce qu’une personne souhaite exprimer. De ce fait, quand nous recevons un message d’excuse, nous ne sommes pas toujours convaincus de la sincérité de l’envoyeur. Toutefois, il arrive également que les propos d’une personne nous mettent vraiment en colère.

Des scientifiques de la Faculté d’ingénierie, d’information et de systèmes de l’Université de Tsukuba ont créé un système qui pourrait tout changer. En effet, ils ont conçu un robot lecteur de texte appelé OMOY, qui peut à la fois transmettre les émotions dans les messages et jouer un rôle de médiateur.

Ne vous mettez pas en colère !

OMOY est un robot d’impression 3D équipé d’un haut-parleur pour lire les messages. Il repose sur un système de transfert de poids. Autrement dit, il dispose d’un poids mobile et d’autres composants mécaniques qui servent d’actionneurs. Pour exprimer les émotions simulées, le poids peut basculer de l’avant en arrière afin de calmer l’utilisateur. Selon les chercheurs, OMOY peut relayer un message frustrant pour donner son avis. Il peut également faire preuve d’empathie en incitant l’utilisateur à ne pas se mettre en colère.

Les chercheurs ont d’abord testé le robot sur 94 personnes. Ils ont utilisé des messages tels que « Je suis désolé, je suis en retard. Le rendez-vous m’a échappé. Pouvez-vous attendre une heure de plus ?  ». Le rapport indique que le transfert de poids a permis de réduire la colère de l’utilisateur de 23 %, contre 3,5 % sans transfert. 

Par ailleurs, quand le robot incitait les utilisateurs à se calmer, les chercheurs ont remarqué une baisse de 22 % de l’envie de réagir négativement à un message. Autrement dit, le transfert de poids combiné aux preuves d’empathie fait du robot lecteur de texte un excellent moyen de réduire les émotions négatives. Cela peut se traduire par le fait que les gestes corporels (bras, jambes, expressions faciales) ne sont pas toujours nécessaires pour calmer la colère, d’après l’équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.