dans

Des chercheurs développent des robots liquides qui fonctionnent sans électricité

Des robots liquides qui fonctionnent sans électricité

Ces robots liquides qui marchent sur l’eau n’ont pas besoin d’électricité pour fonctionner de manière autonome.

Des chercheurs ont présenté le premier liquide autoalimenté qui fonctionne sans électricité. Il s’agit d’une avancée considérable en termes de robotique étant donné que l’alimentation présente un défi pour les dispositifs autonomes et surtout de taille minuscule.

Des robots liquides qui peuvent se passer d’électricité

À l’heure actuelle, quand nous entendons parler de robot, il ne s’agit plus forcément d’un dispositif grand et métallique programmé pour agir comme un humain. En effet, les nanobots, les xénobots et les liquibots prouvent à quel point la robotique est devenue un vaste domaine technologique. 

Les liquibots ou robots liquides sont des dispositifs conçus à base de solution aqueuse. Il y a quelques jours, les chercheurs du Berkeley Lab de l’université du Massachusetts Amherst ont entrepris de développer les premiers robots liquides qui fonctionnent en continu sans électricité. Notons que jusque-là, les liquibots pouvaient effectuer une seule tâche de manière autonome. Une autre alternative consiste à les alimenter d’une charge électrique pour continuer de fonctionner.

Les robots liquides du Berkeley Lab utilisent des éléments chimiques qu’ils puisent eux-mêmes dans l’eau, explique Tom Russell, l’auteur principal.

Transporter des produits chimiques

Les liquibots sont conçues pour effectuer diverses tâches liées au transport de produits chimiques. Généralement, les robots liquides se nourrissent de sel, ce qui les rend plus denses que la solution liquide dans laquelle ils se trouvent.

Entre autres, ils plongent sous la solution pour récupérer les éléments chimiques précieux. Par la suite, une réaction chimique génère des bulles d’oxygène qui les font remonter à la surface avant de libérer les produits chimiques. Les robots liquides qui fonctionnent sans électricité peuvent donc effectuer cette tâche et recommencer encore et encore.

Quant à l’utilisation des liquibots, ils peuvent par exemple aider à détecter des gaz dans l’environnement. En outre, ils peuvent également réagir à des éléments chimiques spécifiques. Leur tâche dépend de la formule de la solution aqueuse utilisée dans les robots.

Par ailleurs, un exemple plus précis de leur éventuelle application serait les recherches en médecine. Autrement dit, ils pourraient aider les chercheurs dans la découverte ou la synthèse de médicaments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.