dans

Une simulation informatique des impacts d’astéroïdes améliorerait leur prédiction

Simulation informatique d'impacts d'astéroïdes

La simulation informatique des collisions d’astéroïdes pourrait aider les scientifiques à mieux prédire leurs futurs impacts.

Une des meilleures approches pour étudier un phénomène est sa simulation. Elle permet de reproduire fidèlement les mêmes instances de données, tout en restant bien en sécurité dans un laboratoire. Il s’agit d’une approche idéale pour l’étude d’impact dans différents domaines et, dans le cas qui nous intéresse, l’astrophysique.

Une simulation pour mesurer les impacts d’astéroïdes

La simulation informatique consiste à reproduire des modèles de phénomènes physiques à l’aide d’un ordinateur. Cette technique gagne actuellement en popularité dans le domaine de la recherche sur l’IA ou de la robotique. Ici, il est donc question d’une simulation des collisions d’astéroïdes réalisée dans un laboratoire d’astrophysique.

Duoxing Yang, le chercheur à l’origine de l’étude a eu l’idée d’utiliser cette approche pour prédire les résultats des futurs impacts d’astéroïdes. Il a mis au point une simulation avec une méthode conçue par la NASA permettant de modéliser les ondes de choc et les différents problèmes acoustiques.

Dans un premier temps, Yang a simulé un astéroïde rocheux heurtant un astéroïde métallique plus grand. Cela a permis de mesurer l’impact du petit astéroïde sur le plus gros. Par la suite, il a comparé les impacts à des résultats produits lors d’une simulation informatique. Il a alors constaté que la simulation informatique des impacts d’astéroïdes reproduisait exactement les mêmes résultats de la simulation physique.

Générer plus de données prédictives

Selon Yang, les résultats de la simulation réalisée au laboratoire fourniraient plus d’informations sur le processus de formation de cratères d’impact. Ils pourraient également renseigner sur leurs morphologies ainsi que les températures de l’environnement d’un impact et de sa vitesse. En outre, l’étude des cratères d’impacts grâce à la simulation permettrait de prédire les futurs impacts d’astéroïdes.

D’autre part, cette première étude a contribué à la préparation de la mission Psyche de la NASA. Celle-ci consiste à envoyer un vaisseau explorer pour la première fois un astéroïde entièrement métallique. Dans ce cadre, Yang pense que la simulation informatique sera en mesure de générer des données qui répondront aux questions sur les impacts d’astéroïdes. Ces informations pourraient concerner les composants chimiques résultant des impacts, les enjeux climatiques ou encore la possibilité de modifier la trajectoire des astéroïdes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.