dans

Les meilleurs outils d’IA pour l’éducation

Outils d'IA pour l'éducation

Les enseignants et les formateurs peuvent tirer parti de certains outils d’IA pour améliorer la qualité de l’éducation. Ils permettent d’alléger certaines tâches, mais aussi d’initier les apprenants aux nouvelles technologies qui émergent.

Le terme d’intelligence artificielle est souvent associé aux entreprises ou à la recherche scientifique et technique. Mais cette technologie est également à la portée du grand public et chacun peut en tirer parti. Elle vise principalement à faciliter la tâche aux humains dans les différents aspects de la vie.

Le métier d’enseignant implique beaucoup de travail, car en plus de l’enseignement proprement dit, l’éducateur doit aussi planifier les devoirs, les examens, etc. D’autant plus qu’il doit faire un suivi de l’évolution de chaque élève. Mais dans une certaine mesure, et avec un peu d’aide, les apprenants peuvent être moins dépendants des enseignants.

C’est là que l’intelligence artificielle entre en jeu. Elle peut fournir des supports et des outils qui permettent d’alléger les tâches des éducateurs et d’améliorer la manière dont les élèves et les étudiants apprennent. Dans cet article, nous vous présentons les dix meilleurs outils d’IA pour l’éducation.

Table des matières

Gradescope

La correction des tests et des examens est l’une des tâches les plus chronophages. Gradescope est un logiciel d’évaluation qui aide les enseignants à corriger les travaux. Mais il permet également aux étudiants de s’évaluer mutuellement avec des commentaires. Le logiciel permet par exemple de faire une correction simultanée de plusieurs travaux ou une correction transversale de la même question.

Par ailleurs, Grade Scope utilise le machine learning pour faciliter la notation. Les projets et les travaux sont téléchargés en version numérique sur la plateforme. L’enseignant doit juste définir les critères de correction et les barèmes de notation que le l’outil d’IA appliquera à toutes les copies.

En outre, l’application fournit des tableaux de bord statistiques révélant le niveau de réussite des étudiants.

Altitude Learning

En deuxième place de notre top des outils d’IA pour l’éducation se tient Altitude Learning. Il s’agit d’une plateforme d’auto-apprentissage centrée sur l’apprenant. En termes simples, cela signifie qu’elle aide les étudiants à apprendre par eux-mêmes via un programme fourni par l’enseignant.

Ce dernier peut répartir les travaux individuels ou par groupe. Il peut aussi créer des expériences centrées sur l’apprenant en tenant compte de la manière dont il apprend le mieux. Altitude learning permet donc de créer un programme personnalisé pour chaque élève et de faire un suivi de ses progrès par rapport aux normes.

Au lieu d’un apprentissage dirigé par l’enseignant, l’approche centrée sur l’apprenant lui permet de s’épanouir tout en bénéficiant du soutien et des conseils de l’éducateur.

Cognii

Cognii est aussi un fournisseur d’outils d’IA pour l’éducation des élèves allant de la maternelle à la terminale. La compagnie travaille également avec les établissements d’enseignement supérieur et les entreprises qui forment de nouveaux collaborateurs. Ses solutions comprennent une plateforme d’apprentissage, un assistant virtuel d’apprentissage ainsi qu’un moteur d’évaluation.

L’assistant virtuel de Cognii propose par exemple un programme de tutorat personnalisé par le biais d’une conversation dans laquelle l’apprenant s’exerce à répondre à des questions ouvertes. Le moteur d’évaluation fournit une notation immédiate des idées formulées par l’étudiant. Pour comprendre les écrits, Cognii se base sur le traitement du langage naturel (NLP).

Les enseignants quant à eux peuvent suivre leur évolution grâce à un outil d’analyse qui affiche les informations en temps réel.

Century

Century Tech est une entreprise londonienne qui propose une plateforme éducative. Elle combine la neuroscience de l’analyse des données pour concevoir des programmes d’apprentissage personnalisés pour les étudiants.

Par exemple, quand l’apprenant répond à des questions, l’IA de Century peut comprendre comment il apprend en tenant compte de ses forces et de ses faiblesses. Elle peut, par la suite, proposer un parcours individuel adapté et fournir des commentaires personnels.

Pour les enseignants, la plateforme fournit un tableau de bord interactif pour observer les progrès des élèves. Les parents peuvent également tirer parti de ces outils d’IA pour suivre l’éducation de leurs enfants.

Ivy

Ivy.ai permet de créer un chatbot pour l’enseignement supérieur. La plateforme a effectivement la capacité de concevoir un bot de conversation spécialisé pour n’importe quel département afin de répondre aux questions des étudiants.

L’IA conversationnelle peut renseigner sur toutes les formalités du processus universitaire, notamment l’inscription, les frais de scolarité, etc. En outre, un Chatbot Ivy peut aussi répondre aux questions concernant les prêts étudiants ainsi que les bourses et les subventions disponibles. Et comme tous les chatbots à IA, il s’améliore au fur et mesure.

D’autre part, la plateforme Ivy.ai donne la possibilité aux établissements de planifier des campagnes de recrutement. À cet effet, elle utilise les informations recueillies par les chatbots.

Carnegie Learning

Pour les élèves du secondaire et les étudiants de l’enseignement supérieur, Carnegie Learning fournit une plateforme éducative qui s’appuie sur l’IA et le machine learning. Une bonne raison pour laquelle la plateforme se trouve dans notre top des outils d’IA est qu’elle a obtenu de nombreux prix dans le domaine de l’éducation.

Elle propose plusieurs programmes scolaires dans le domaine des maths, de l’alphabétisation et des langues du monde. Si vous cherchez un moyen d’aider vos élèves à améliorer leurs connaissances de la langue espagnole, allemande, chinoise ou italienne, Carnegie Learning est peut-être la solution. En outre, elle fonctionne comme un tuteur et peut offrir une expérience personnalisée pour chaque apprenant.

Carnegie propose aussi un logiciel de lecture, Fast ForWord, qui aide les étudiants ayant des difficultés à lire. Entre autres, il cible les causes de ces difficultés pour améliorer les compétences de l’utilisateur en matière de lecture. Cela peut, par exemple, relever de la phonétique, de l’alphabet, du vocabulaire, de la grammaire ou de la compréhension. Fast ForWord contribue également à améliorer les compétences cognitives de l’apprenant telles que la mémoire et l’attention.

Carnegie Learning a également développé un logiciel cognitif de tutorat virtuel appelé Mika. Comme les autres outils de cette liste, il s’adapte aux besoins des élèves pour améliorer leur éducation. Mika fournit un retour d’information en temps réel. D’après Carnegie, le logiciel permettrait aux établissements d’économiser des millions de dollars par an en cours de rattrapage.

Hugh

À la différence des autres outils d’IA pour l’éducation de notre liste, Hugh est un robot physique. Il peut être contrôlé par la voix, grâce à son système de reconnaissance vocale. Son domaine de prédilection c’est les livres, et plus exactement les bibliothèques. Il suffit que l’apprenant lui indique le titre de l’ouvrage qu’il souhaite consulter et Hugh se charge de le trouver en quelques minutes.

Par ailleurs, les concepteurs lui ont donné un corps afin qu’il puisse se déplacer. De ce fait, il ne se contente pas de dire où se trouvent les livres, il peut guider les utilisateurs vers leur emplacement exact.

Knewton Alta

La plateforme Alta de Knewton fournit aussi des didacticiels pour les étudiants des établissements d’enseignement supérieur. Avec sa technologie d’apprentissage adaptatif, elle planifie individuellement l’expérience de chaque étudiant en fonction du contenu disponible.

L’apprenant peut trouver des vidéos ou des documents textuels. Par ailleurs, il peut optimiser sa manière d’apprendre et de faire ses devoirs à l’aide d’exemples et d’évaluations. Knewton Alta propose plusieurs cours de statistiques, de mathématiques, d’économie ou encore de chimie.

Knowji

Knowji propose une approche innovante pour apprendre du vocabulaire. L’application mérite donc sa place dans notre top des outils d’IA pour l’éducation. Pour s’assurer que les élèves retiennent bien les nouveaux mots, elle utilise des supports audio-visuels incluant donc des phrases et des images.

Knowji suit le progrès de chaque utilisateur et peut prédire les mots avec lesquels il a plus de difficultés. De même, il anticipe les moments où l’élève ne se rappelle pas d’un mot avec un algorithme de répétition espacé.

En d’autres termes, l’application utilise une méthode ludique pour enseigner du vocabulaire et s’assure que les connaissances soient bien assimilées. Et plus l’élève s’améliore, plus le niveau de difficulté augmente. L’application propose donc des phrases plus difficiles de sorte que l’apprentissage ne stagne pas.

Querium

Enfin, nous clôturons notre liste avec Querium qui se concentre sur le domaine des STEM (science, technology, engineering, and mathematics) ou STIM en français. La plateforme vise à préparer les étudiants aux études universitaires et à leurs futures carrières.

Dans ce but, elle utilise un tuteur virtuel pour accompagner les apprenants étape par étape dans leur processus d’apprentissage. Autrement dit, Querium planifie un parcours personnalisé. Un autre avantage est que les leçons sont moins volumineuses de sorte que les étudiants puissent les assimiler plus facilement. De plus, ils peuvent rapidement accéder aux programmes depuis leur smartphone ou leur ordinateur personnel.

Comme pour tous les outils destinés à l’éducation, l’IA offre une vitesse et une puissance d’analyse accrues. Pour les enseignants, cela se traduit par un suivi plus efficace des élèves. En identifiant plus rapidement les lacunes, ils peuvent concentrer leurs cours sur les domaines à améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.