in ,

Volkswagen mise sur les logiciels et la conduite autonome

Volkswagen mise sur les logiciels et la conduite autonome

Les logiciels automobiles et la conduite autonome seront désormais au premier plan de la stratégie commerciale de Volkswagen.

Pour le reste de cette décennie, le géant de la construction automobile s’engage sur une tout autre voie. Les logiciels, les batteries électriques et la conduite autonome, voilà comme l’entreprise pense assurer ses revenus jusqu’en 2030.

Volkswagen met l’accent sur la conduite autonome, les logiciels et les voitures électriques

D’ici 2030, Volkswagen adoptera une nouvelle stratégie commerciale avec NEW AUTO. Auparavant, les véhicules à moteur à combustion constituaient les plus grandes sources de revenus de l’entreprise, cela va changer.

En effet, le PDG Herbert Diess fait allusion à une transformation radicale, allant de la fabrication aux flux de revenus. Désormais, ce sera la vente des véhicules électriques ainsi que des logiciels automobiles et la conduite autonome qui seront mis en avant. Arno Antlitz, le directeur financier de Volkswagen, a même parlé du covoiturage.

Dans cette lancée, la société a déjà commencé par mettre en place six usines de fabrication de batteries en Europe. En outre, elle a installé un centre de recherche et de développement de plates-formes matérielles à Berlin-Ouest, d’une valeur de 800 millions d’euros.

D’autre part, le constructeur automobile a également renforcé Cariad, sa filiale de logiciels automobiles. Avec les abonnements et les ventes, Volkswagen espère générer jusqu’à 1,2 billion d’euros d’ici 2030.

Par ailleurs, l’entreprise pense se focaliser sur la plateforme de conduite autonome et partagée pour prendre une part de marché en termes de covoiturage et de location. Selon eux, nous pourrions envisager des voitures sans volant ni sièges conducteurs d’ici là.

Les attentes de l’entreprise

D’après l’OEM, les logiciels de Cariad contribueront à propulser les véhicules personnels au « niveau de préparation 4 », d’ici 2025. Quant à la technologie de mobilité partagée, c’est la société AV Argo AI qui en est chargée.

Avec tous ces investissements, le constructeur automobile s’attend à récolter plus de 70 milliards de dollars annuellement, dans les plus grands marchés d’Europe. Volkswagen se fixe un objectif de 8-9 % de bénéfice pour 2025 à l’issue de cette nouvelle stratégie qui met en valeur les logiciels, la conduite autonome et la batterie électrique.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
CodeFlare d'IBM

CodeFlare : IBM accélère le développement des applications ML

DeepMind de Google

DeepMind : tout savoir sur l’algorithme de Google