in

Atlas de Boston Dynamics devient de plus en plus humain

Boston dynamics Atlas

Boston Dynamics, le géant de la robotique, vise à parfaire son Atlas pour qu'il puisse voir toutes capacités physiques d'un humain. L'objectif est alors d'apporter des améliorations pour que ses autonomes nous ressemblent davantage.

En 2021, on a vu Atlas, le robot d'IA de Boston Dynamics, réaliser un parcours de parkour. Aujourd'hui, Atlas a muté et des améliorations ont été apportées par la firme. Si auparavant, ce robot était doté de deux mains en annexes trapues, la version d'aujourd'hui est bien plus agile. Il ne se limite plus à la gymnastique. On a droit à une machine d' autonome ayant (ou presque).

Chez Boston Dynamics, Atlas devient plus habile avec ses mains

Une vidéo a récemment circulé sur le net, comme quoi, l'Atlas de Boston Dynamics est plus agile que l'on ne le pensait. La vidéo montre un ouvrier qui a décidé de monter sur une plateforme d'une hauteur assez importante. Voici le scénario : l'individu fait exprès d'oublier son sac à outil en bas de la plateforme. Il va alors faire appel à Atlas pour récupérer le sac.

À ce stade, le robot Atlas va monter un pont, prendre les outils de la personne qui se trouve en haut de la plateforme. Il va ensuite choisir un endroit plus élevé pour pouvoir lancer le sac plus facilement. Lors de la descente, Atlas a effectué des figures de style gymnastique.

🤖

Bien que cette vidéo ne montre pas comment Atlas de Boston Dynamics perçoit et manipule les objets, elle montre toutefois la capacité du robot à saisir et à lancer un objet lourd avec précision. Et cela avec de simples appendices trapus.

Encore un long chemin à parcourir

Depuis sa création, le modèle Atlas de Boston Dynamics a parcouru un long chemin. Il y a quelques années, la première version de ce robot humanoïde ne pouvait même pas réaliser des figures de kata. Mais depuis toujours, il fait l'objet de nombreux projets d'études chez le fabricant, faisant de lui un genre de banc d'essai pour tester et essayer les nouvelles capacités, mais aussi les technologies d'intelligence artificielle.

À l'instar d'Atlas, il y a parallèlement un autre robot d'une autre entreprise,le Optimus, qui est lui aussi alimenté par l'intelligence artificielle. La principale différence entre ces deux modèles relève de leur forme. L'un ressemble de plus près à une forme humaine tandis que l'autre prend davantage la forme d'un terminator.

Selon , l'Optimus de Tesla est encore en phase de développement. Donc jusqu'à maintenant, on ne peut pas encore faire une réelle comparaison entre les deux automates IA. Mais dans tous les cas, Atlas comme Optimus est un robot artificiellement intelligent ayant comme objectif de reproduire les capacités humaines. C'est-à-dire comment l'être humain réalise les tâches quotidiennes. Quitte à dire que Boston Dynamics et Tesla rivalisent pour développer des robots qui seront à notre image, ayant les mêmes potentiels.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *