dans

Comment l’automatisation révolutionne-t-elle votre lieu de travail ?

Automatisation dans les lieu de travail

De plus en plus d’entreprises recourent aux robots d’intelligence artificielle pour migrer vers la RPA (robotic process automation). Mais la pandémie de Covid-19 a également contribué à l’utilisation des systèmes d’automatisation dans le monde du travail. Il y a cependant un prix à payer quant à l’adoption de la technologie numérique.

Le vrai souci se ressent au niveau des travailleurs, l’automatisation étant devenue une source d’inquiétude. Cela pourrait alors entraîner des complications et surtout des craintes. Des recherches ont été menées sur l’impact de l’automatisation sur les lieux de travail et surtout sur sur les travailleurs.

Automatisation menace les salariés au travail : la peur est réelle

Le plus grand avantage de la RPA (robotic process automation) ou l’automatisation robotisée des processus relève de sa polyvalence. Les robots alimentées par IA peuvent prendre en charge une multitude de tâches banales. En second lieu, l’adoption de l’automatisation dans le monde du travail se traduit par une limitation des frais pour les entreprises. En effet, le coût d’exploitation est beaucoup moins cher par rapport aux dépenses peuvent afférer à la gestion des ressources humaines.

Néanmoins, les entreprises peuvent se confronter à des difficultés, malgré le fait que les systèmes automatisés soient plus productifs. Ils ont tendance à casser et cessent de fonctionner même après une mise à niveau ou un changement de l’interface utilisateur.

Il y a aussi le côté double tranchant de la RPA qu’il ne faut pas négliger. Elle peut s’occuper des tâches banales certes, mais cela peut laisser du temps aux travailleurs de se concentrer davantage sur le vrai cœur du métier. C’est-à-dire sur les tâches qui exigent une qualité humaine, dont l’empathie et la capacité de prendre des décisions.

Quoi qu’il en soit, il y a toujours des salariés qui vivent dans la crainte que les robots aillent prendre leur place. Il y a d’ailleurs des machines automatisées plus productives et des programmes d’intelligence artificielle plus efficients. Cela dit, plus le salarié a une charge de travail augmentée, moins il a le contrôle sur ses tâches.

« Remplacer les travailleurs par les robots ? Ce n’est que le fruit de leur imagination »

Des études ont été menées auprès d’une institution financière basée en Nouvelle-Zélande. Les recherches se concentrent sur la perception des travailleurs sur les impacts de l’automatisation (IA et robotique) dans le domaine du travail.

Les études ont montré que la peur venait de ce que les robots et les systèmes d’IA pourraient entraîner sur le travail des salariés. Et c’est une chose qui va impacter la collaboration, voire la coexistence entre les deux acteurs. Certains vont même jusqu’à douter des performances des logiciels IA et les juger incompétents. Pour d’autres, néanmoins, les robots constituent un véritable catalyseur d’innovation, mais aussi une opportunité pour améliorer et optimiser la qualité de travail des salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.