dans

Un nouveau centre européen pour l’IA en Espagne

Dialoga Group souhaite créer le centre européen de référence pour la formation à l’IA en Espagne pour rivaliser avec les géants technologiques.

Le projet d’un nouveau centre européen pour l’IA laisse entendre une rivalité avec les géants de la technologie.

À Álava, un groupe d’investisseurs souhaite créer un nouveau centre de référence pour la formation à l’IA. Une partie de cette nouvelle infrastructure devrait être opérationnelle d’ici le premier semestre de 2022.

Le centre européen de référence pour l’IA basé en Espagne

Dialoga Group, soutenu par un groupe d’investisseurs privés, a constaté que l’Europe manque d’infrastructures significatives pour le développement de l’IA. En effet, les plus grands spécialistes dans le domaine sont principalement localisés aux États-Unis, notamment Amazon, Microsoft et Google.

Pour rattraper cet écart, ils ont décidé de monter ce nouveau projet qui consiste à mettre en place un nouveau centre européen de formation à l’IA. Agissant ainsi, ils espèrent donc rivaliser avec les géants nord-américains.

Afin de mettre en œuvre leur projet, Dialoga Group passe par le biais de la société Aeternal Mentis. Sans surprise, le téléopérateur basque souhaite implanter ce nouveau centre européen dédié à l’IA dans la province d’Álava, en Espagne. L’investissement initial environne les 18 millions d’euros contribuant à l’achat d’un terrain de 13 000 m2 dans la ville de Laguardia.

Un centre de formation pour les experts

En ce qui concerne l’infrastructure, le projet implique la construction d’un bâtiment de type BMC (Brain Mirroring Center). L’équipement du centre inclut des serveurs, des GPU et des périphériques réseau. L’objectif vise à fournir aux experts qui y seront formés toutes les ressources qui leur seront nécessaires.

Le centre de formation comportera neuf modules spécifiques aux différents secteurs d’application de l’IA (télécommunication, commerce, finance, santé, etc.). Les espaces de travail occupent 1 200 m2 chacun, tandis que les bureaux et les laboratoires feront 2 000 m2.

Dans un premier temps, c’est-à-dire d’ici le premier semestre de 2022, quatre de ces modules devront être opérationnels. Selon les prévisions de l’Aeternal Mentis, environ 150 scientifiques bénéficieraient de cette première phase.

En termes de services, le centre fournira des installations à louer pour former des outils d’IA ou pour des conseils. Il sera possible d’occuper temporairement les locaux pour développer des modèles spécifiques ou alors pour des usages plus réguliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.