in

Devenir ingénieur en intelligence artificielle

Ingénieur en intelligence artificielle

Le métier d’ingénieur en intelligence artificielle consiste à programmer des appareils informatiques. L’objectif de la programmation est de donner aux machines la capacité de raisonner comme un humain.

Une intelligence artificielle imite le fonctionnement du cerveau d’un homme afin d’exécuter les tâches pour lesquelles elle est programmée. L’ingénieur en IA doit alors avoir des connaissances approfondies en informatique, peu importe dans quel domaine il appliquera ses fonctions.

Le métier d’ingénieur en intelligence artificielle

Rappelons d’abord que l’IA vise à imiter le fonctionnement d’un cerveau humain afin d’exécuter des tâches spécifiques. Le rôle de l’ingénieur en intelligence artificielle est donc de programmer les machines informatiques pour leur attribuer cette capacité. Pour procéder, il doit avant tout comprendre le fonctionnement du cerveau, et sa manière de résoudre un problème précis. 

Ensuite, il devra mettre en place des programmes informatiques qui permettent aux ordinateurs de traiter des données de la même manière. Autrement dit, la mission d’un ingénieur en IA est de donner aux machines une capacité qu’auparavant l’humain seul pouvait avoir.

Les qualités qu’il faut avoir

Un ingénieur en intelligence artificielle n’est pas seulement un informaticien, il doit également avoir les qualités d’un chercheur. L’IA est en technologie qui peut s’appliquer à plusieurs domaines, notamment la reconnaissance d’images, les applications de langage, l’automatisation, la santé, etc. Par conséquent l’ingénieur en IA doit concevoir des programmes complexes et innovants pour ces différents secteurs. En matière d’informatique, il doit avoir une notion complète de la science des données, du machine learning, du Web Crawling et tout ce qui va avec.

Par ailleurs, le développement d’une intelligence artificielle est un secteur qui rassemble plusieurs professionnels. Et il n’est pas seulement question d’ordinateurs. La technologie implique aussi des données statistiques, des techniques d’automatisation, des systèmes de langage, etc. Autrement dit, l’ingénieur en intelligence artificielle doit collaborer avec un bon nombre de personnes. Il est donc important d’avoir une bonne aisance relationnelle et un esprit d’équipe.

D’autre part, la technologie est en constante évolution, tout comme ses domaines d’applications. Cela implique que l’ingénieur en IA ne se contente pas de compétences acquises. Il doit se former continuellement pour apporter des améliorations dans ses programmes afin qu’ils soient à la hauteur.

Ingénieur en intelligence artificielle : quelle formation ?

Généralement, un ingénieur en intelligence artificielle travaille aux services des sociétés de service et d’ingénierie informatique (SSII). Mais étant donné que l’IA s’applique dans plusieurs domaines, il peut être employé par des entreprises d’armement, de production industrielle, d’automatisation ou de sécurité.

Pour prétendre au poste d’ingénieur en IA, il faut avoir une formation en maths, en informatique ou en maths informatiques. Une licence basée sur ces parcours permettra par la suite d’accéder à des formations pour obtenir un diplôme spécialisé. En d’autres termes, il est nécessaire d’avoir un master, un diplôme d’ingénieur ou un doctorat.

Les diplômes spécialisés en IA

En matière d’IA, il existe des écoles d’ingénieurs qui proposent des parcours en vue d’obtenir des diplômes spécialisés.

Pour un niveau bac + 5, l’université Paris-Descartes, l’université de Lyon et l’université d’Artois proposent un master informatique en intelligence artificielle. L’université Pierre-et-Marie-Curie, elle, offre une formation de master information, spécialisée dans l’Androïde. D’autre part, un master intelligence artificielle et reconnaissance de formes est disponible à l’université de Toulouse.

Pour sa part, l’institut Polytechnique de Paris propose un master artificial intelligence and advanced visual computing, un programme pour un diplôme international. À l’Institut Léonard de Vinci, vous pourrez obtenir un MBA management de l’intelligence artificielle. Et pour finir, l’ENSTA en Bretagne, l’Ensimag de Grenoble, l’ESILV et l’Isep offrent un diplôme d’ingénieur avec spécialisation en IA.

Par ailleurs, l’Ensimag et Télécom Paris présentent également des programmes de mastères spécialisés en Big Data et en intelligence artificielle.

Les conditions de travail

Encore une fois, l’IA est un domaine qui ne cesse de progresser avec la technologie. Un ingénieur en intelligence a donc toutes les possibilités d’évoluer dans sa carrière. Avec une formation continue et des projets novateurs, ses compétences seront convoitées par les grandes entreprises et les centres de recherches en intelligence artificielle.

Par rapport à la rémunération, le salaire d’un ingénieur en IA dépend de son secteur d’activité. En outre, le projet, l’expérience et les compétences jouent un rôle dans la détermination de la paye. Néanmoins, un débutant peut prétendre à 25 000 euros par an, soit environ 2 000 euros mensuels. En fonction de son évolution, cette estimation peut vite augmenter, voire doubler.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Machine learning sur Excel

Excel : comment exploiter le machine learning sans codage

Recrutement IA

Recrutement par l’IA : fin de la subjectivité