in

Data Scientist : études, compétences requises, salaire, missions

Si vous avez l’intention de devenir un Data Scientist, vous vous doutez sûrement qu’il s’agit de l’un des postes les plus prometteurs dans le paysage professionnel. Cependant, avant de choisir votre orientation ou votre domaine de reconversion, vous avez intérêt à vous renseigner correctement sur le sujet.

L’univers du numérique a connu une croissance remarquable en 2022. Il a notamment réalisé un chiffre d’affaires atteignant la somme impressionnante de 60,9 milliards d’euros, en hausse de 7,5 % par rapport à l’année précédente. Une part significative de cette expansion est attribuée à l’utilisation du Big Data, représentant 52,4 % de ce marché florissant, soit 31,9 milliards d’euros. Cette croissance fulgurante a déclenché une frénésie de recrutement massif dans le domaine de la collecte et de l’exploitation des données. Elle crée une véritable guerre des talents et alimente la création d’emplois en grand nombre pour répondre à la pénurie croissante de compétences. Dans cet article, nous explorons les compétences, les missions et les salaires d’un Data Scientist ainsi que les voies de formation pour en devenir un.

Quelles sont les principales missions d’un Data Scientist ?

Le Data Scientist endosse un rôle central au sein des entreprises. Il travaille avec d’énormes quantités de données pour extraire des informations exploitables. Ses missions incluent l’analyse de données clients, prospects et internes pour aider à la prise de décisions stratégiques.

Ce professionnel construit également des algorithmes pour anticiper les tendances du marché, améliorer les performances d’une société déterminée et élaborer des méthodologies marketing efficaces. Il collabore avec diverses équipes, de la finance aux commerciaux, en utilisant des outils sophistiqués pour stocker, gérer et analyser les données. En fournissant des rapports précis, il aide à anticiper les évolutions futures et crée des tableaux de bord pour guider les choix des managers.

Concrètement, le Data Scientist joue un rôle essentiel dans la recherche de solutions novatrices. Il effectue une veille technologique constante pour prédire les comportements des consommateurs.

Pourquoi devenir Data Scientist en 2023 et quelles sont les perspectives d’évolution ?

L’année 2023 se présente comme une période propice pour envisager une carrière dans le domaine des données numériques. La pénurie des profils qualifiés se fait de plus en plus ressentir dans divers secteurs d’activité tels que l’assurance, l’informatique et la grande distribution. Ce besoin en compétences de Data Scientist se place en deuxième position, derrière celui lié à la cybersécurité.

Les organismes de formation répondent à cette demande grandissante en proposant des options flexibles, telles que les cours en ligne et les bootcamps. Ils permettent aux individus de toutes origines d’acquérir et de développer les compétences requises à distance.

En ce qui concerne les perspectives d’évolution, les Data Scientists peuvent évoluer vers des rôles plus avancés tels que Data Scientist Senior, Chief Data Scientist ou Lead Data Scientist.

Quelles formations suivre pour devenir Data Scientist ?

Un éventail d’options s’offre à ceux qui envisagent de devenir Data Scientist. Afin de faire un choix éclairé, il est essentiel de connaître les différentes possibilités actuellement proposées.

Formation initiale

Après le baccalauréat, plusieurs itinéraires se présentent aux jeunes aspirants. Parmi eux, on trouve le BUT Informatique, les Licences Professionnelles en Métiers de l’Informatique ou en Métiers du Décisionnel et de la Statistique (BAC +3). Il est également nécessaire de mentionner les programmes de Master (BAC +5) et de Mastère spécialisé (BAC +6). Ces parcours éducatifs universitaires sont généralement longs et coûteux.

Reconversion professionnelle en Data Sciences

Pour les professionnels souhaitant concrétiser un projet de reconversion en Data Scientist, une pléthore d’options est accessible. Les formations en ligne et les bootcamps offrent des moyens flexibles et pratiques pour acquérir rapidement les compétences requises. Elles vous permettent d’entrer sur le marché du travail en seulement quelques mois. De plus, elles vous donnent la possibilité d’apprendre à votre propre rythme ou de suivre des cours de façon intensive.

Grâce à elles, vous n’êtes pas obligé de quitter définitivement votre emploi actuel pour suivre la formation dont vous avez besoin. Ces solutions sont même spécialement adressées aux adultes qui souhaitent changer de voie professionnelle en cours de carrière. Certaines écoles proposent même des suivis personnalisés pour assurer la reconversion de leurs étudiants et leur réussite en tant que Data Scientist.

Quel est le salaire moyen d’un Data Scientist ?

Les rémunérations dans le domaine de la Data Science sont particulièrement attrayantes. À titre d’illustration, les débutants peuvent escompter des salaires annuels oscillant entre 35 000 euros et 38 000 euros. Après 4 ans d’expérience, cette fourchette s’étend généralement de 45 000 euros à 55 000 euros. Quant aux profils expérimentés, ils peuvent prétendre à des rémunérations allant de 50 000 euros à 60 000 euros par an. Ils ont même la possibilité de dépasser les 80 000 euros en fonction de leur niveau d’expertise.

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour être recruté comme Data Scientist ?

Pour percer en tant que Data Scientist, une combinaison de compétences techniques et personnelles est primordiale. Il faut notamment maîtriser différents langages de programmation, les principes de la machine Learning et les outils de gestion de données. Parmi les instruments numériques à connaître figurent : Python, R, SAS, SPSS, SAP, Excel, Access, SQL et noSQL. L’analyse statistique et la compréhension des problématiques métier sont également cruciales.

Les Data Scientists doivent faire preuve de rigueur, d’esprit critique, d’organisation et de minutie. Ils ont aussi intérêt à posséder un sens aigu de la visualisation des données et une excellente capacité de communication. De même, ils doivent être aptes à proposer des solutions pertinentes. La force de proposition et la maîtrise de l’anglais sont également des atouts précieux dans le domaine.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *