in

Développeur Big Data : tout sur ce métier

développeur big data

Parmi tous les métiers de la technologie, celui de développeur Big Data est sûrement l’un des plus importants. En effet, les entreprises technologiques exploitent les mégadonnées pour en tirer des informations essentielles.

Avec les quantités de données qui existent actuellement, les entreprises ont besoin de personnels qualifiés pour les collecter et les traiter. Par ailleurs, le Big Data est presque au centre de toute l’ingénierie informatique. En d’autres termes, devenir un développeur Big Data, c’est se faire une place permanente dans l’industrie de la technologie.

Le Big Data, c’est quoi ?

Avant de parler du métier de développeur, nous pensons qu’il est important de comprendre ce qu’est le Big Data.

En termes simples, Big Data veut littéralement dire grands ensembles de données ou encore mégadonnées. Il s’agit ici de toutes les informations collectées par les entreprises afin de les analyser et d’en tirer des informations qu’elles pourront exploiter pour des projets liés à l’IA. En effet, chaque jour, les données technologiques produites augmentent de façon exponentielle.

Le Big Data est donc une solution créée par les géants du web afin de donner à tous un accès en temps réel à des données massives. Par ailleurs, les outils de traitement de données traditionnels n’ont pas la capacité de stocker, encore moins de traiter ces mégadonnées.

Généralement, le Big Data se traduit par le volume, la variété et la vélocité des données, dites « 3V ». Plus récemment, il est également associé à la véracité et à la valeur. Entre autres, ce sont ces caractéristiques qui le différencient des données classiques.

À quoi sert-il ?

Pour faire court, les entreprises utilisent le Big Data pour en tirer des informations de toutes sortes et à différentes fins

Tout d’abord, disposer de mégadonnées place une entreprise devant ses autres concurrents. Elles accélèrent les prises de décision en apportant plus de précision.

D’autre part, avec l’aide d’un développeur Big Data, les entreprises peuvent plus facilement améliorer leurs services que ce soit en termes d’opérations ou de campagnes marketing. Les données massives leur offrent des informations qui permettent d’identifier les besoins et les attentes des clients. En d’autres termes, c’est un élément essentiel pour faire augmenter le chiffre d’affaires.

Si vous vous demandez quel secteur peut en tirer profit, la réponse est simple : tous ! En effet, allant de la médecine au transport, en passant par l’énergie et la finance, le Big data est tout simplement utile partout.

L’origine des données

Cela va sans dire, si le Big Data concerne tous les secteurs, les données massives proviennent donc de sources très variées. Les informations peuvent par exemple provenir des bases de données de clients ou de différentes transactions. En ce qui concerne la médecine, il peut s’agir des enregistrements médicaux. D’autre part, internet est une vaste source de données. Les applications, les réseaux sociaux, etc. génèrent tous des informations exploitables dans le Big Data, ainsi que l’IoT.

Le métier de développeur Big Data

Le développeur Big Data est chargé d’exploiter les mégadonnées pour en tirer des informations nécessaires à une entreprise. Entre autres, il a pour rôle de concevoir des systèmes de collecte de données massives, afin que les data analysts et les data scientists puissent travailler dessus.

Dans cette optique, le développeur doit avant tout analyser les valeurs des données de l’entreprise. Ensuite, il devra identifier ses différents besoins ainsi que les contraintes qu’elle rencontre. Par ailleurs, les informations collectées devront être classées en fonction de ces besoins, puis mentionnées dans des rapports. Sa mission consiste également à la conception et à la gestion de l’architecture Big Data en implémentant des algorithmes et en restant à niveau en termes de technologie. Autrement dit, le développeur Big Data doit structurer les données afin qu’elles soient plus facilement analysables.

Plus concrètement, en tant que développeur, le codage de logiciels fait partie de ses tâches principales. De plus, il établit une compréhension mutuelle entre les utilisateurs et les ordinateurs.

Quelles compétences sont requises d’un développeur Big Data ?

Si vous ne l’avez pas encore compris, le développeur Big Data exerce son métier dans le domaine de l’informatique. De ce fait, ses compétences doivent être du même niveau qu’un développeur informatique, incluant les maths et les statistiques. Par ailleurs, étant donné que son rôle implique la création de lignes de codes, il est impératif qu’il maîtrise les langages de programmation informatiques. D’un autre côté, les solutions NoSQL ou encore les outils tels que CouchDB, HBase et Cassandra HIVE sont très utiles dans ce domaine. Et évidemment, toutes les technologies de Big Data, à savoir Streaming, Hadoop et MapReduce sont requises.

D’autre part, quand nous parlons de données massives, cela requiert inévitablement des compétences en data science. À cela s’ajoute que, dans la collecte des données, il doit être familiarisé avec toutes sortes de technologies, et plus particulièrement internet (le cloud).

Une bonne aisance relationnelle

Certes, le développeur Big Data doit avoir de l’autonomie dans l’exécution de ces tâches. Toutefois, comme nous l’avons mentionné plus tôt, il travaille en collaboration avec les data scientists et les data analysts. Cela implique beaucoup de communications écrites et verbales. Le travail en équipe et le sens de l’organisation sont également essentiels dans ce métier.

Comment devenir un développeur Big Data ?

Principalement, la formation d’un développeur Big Data doit être axée sur l’informatique et la télécommunication. Déjà, il faudra avoir un baccalauréat en informatique, en mathématiques ou en statistiques. Ensuite, une maîtrise et peut-être même un doctorat, dans un domaine spécialisé sera requis.

Trouver une formation

Désormais, il existe des écoles d’ingénieurs qui proposent des formations pour obtenir des diplômes spécialisés en Big Data. Tout d’abord, à l’Ensimag, vous pourrez obtenir un Mastère spécialisé Big Data : Analyse, Management et Valorisation Responsable.

De son côté, TELECOM ParisTech offre un Master Big Data : gestion et analyse des données massives. En plus des aspects techniques et informatiques, ce parcours étudie également des questions économiques, politiques et juridiques autour du Big Data.

Pour aspirer à devenir développeur, il est possible de suivre, à l’ENSAI, un cursus Master Big Data qui combine les maths, les statistiques, l’économétrie et bien sûr l’informatique. Cette formation est dispensée en anglais.

Il existe également d’autres programmes de formation à distance, si vous souhaitez apprendre par vous-même. Néanmoins, pour être sûr de trouver une place et de confirmer votre expertise, avoir un diplôme, ou au moins un certificat reste la meilleure option. Cela dit, l’auto-formation continue est toujours indispensable, étant donné que la technologie est un domaine en constante évolution et très compétitif.

Quels sont les avantages ?

Un développeur Big Data peut facilement trouver un emploi dans différents secteurs. Avec l’expansion des projets liés à l’IA, au machine learning ou encore à l’IoT, une grande partie des technologies au sein des entreprises sont basées sur les mégadonnées.

Par ailleurs, avec de l’expérience, il peut vite gravir les échelons et tenir des rôles importants. Il peut par exemple diriger un système d’information ou différentes opérations comme la gestion des analyses de données.

Le salaire d’un développeur Big Data

Comme avec tous les autres métiers, c’est surtout l’expérience qui définit le salaire d’un développeur Big Data. Aussi, un débutant dans le domaine peut toucher environ 3 000 euros par mois, soit dans les 35 000 par an. Mais en fonction de son évolution, il peut rapidement gagner jusqu’à 60 000 euros annuellement. Enfin, si son travail est vraiment bon, il peut largement toucher un plus gros salaire.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Des robots avec une peau réactive

Une peau réactive pour de meilleurs robots assistants

Generative AI

Generative AI : tout savoir sur l’art de la création par l’IA