dans

Un drone autonome plus rapide que des pilotes

Un drone plus rapide que des pilotes

Un drone autonome réussit un nouveau défi en battant deux pilotes humains dans une course expérimentale.

Le quadricoptère en question est alimenté par un algorithme d’IA développé par des chercheurs de l’Université de Zurich. Sur une piste de course expérimentale, le drone autonome a entrepris de battre les pilotes à chaque tour. Ces nouvelles avancées devraient contribuer à améliorer l’utilisation des drones dans les applications réelles.

Un drone autonome bat des pilotes humains dans une course

Si l’utilisation de voitures autonomes est toujours restreinte, les drones autonomes, de leur côté, se déploient de plus en plus librement dans les airs. Leurs avantages c’est qu’ils peuvent atteindre leur trajectoire en toute sécurité.

Toutefois, il lui restait un défi à relever qui était celui de la rapidité. En effet, jusqu’ici, aucun drone n’a réussi à battre des humains dans une course. Mais dernièrement des chercheurs de l’Université de Zurich ont développé un algorithme qui a permis à un drone de l’emporter face à deux pilotes.

Les précédents systèmes se sont basés sur la trajectoire optimale pour construire et programmer les drones. Cette fois-ci, le drone doté d’une IA n’a pas reçu d’instruction sur la trajectoire à suivre. En revanche, l’algorithme lui a tout simplement indiqué de traverser tous les points de cheminement, selon Philipp Foehn, auteur de la recherche.

De leur côté, les pilotes se sont eux aussi pré-entraînés sur le circuit. Et aux termes de l’expérience, l’algorithme a battu les pilotes à chaque tour. De plus, à mesure que le drone achèvait sa trajectoire, ses performances devenaient plus cohérentes.

Appliquer ces recherches dans le monde réel

Ces recherches pourraient jouer un rôle essentiel dans l’utilisation des drones dans des contextes réels. Ce nouvel algorithme devrait leur permettre de se déplacer dans des environnements plus complexes avec un grand nombre de virages.

Mais avant de le déployer, les chercheurs s’appliquent encore à améliorer ses fonctionnalités. En d’autres termes, le système qu’ils ont développé utilise des caméras externes pour envoyer les positions du drone en temps réel. La prochaine étape consiste donc à mettre en place des caméras embarquées, puis à rendre le système moins gourmand en calculs.

Néanmoins, un drone plus rapide que des pilotes humains serait largement plus efficace en termes de livraison ou dans une mission de sauvetage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.